Icare:   Saint-Exupéry

Icare #  30   69   71   75   78   84   96   108   Author Index   Title Index   Bibliography   Stamps

Icare #71, Saint-Exupéry :
Deuxième époque 1930-1935

Tome 2, hiver 1974-75
la fin de l'Aéropostale, Air France, les raids, «Vol de Nuit»

Editorial - Tome 2

Dans le premier volume, nous avions abandonné Antoine de Saint-Exupéry à l'Aéropostale, qui a pris le relais des Lignes Latécoère. Nous ferons encore un bout de chemin avec lui jusqu'au terme de sa carrière de pilote de ligne proprement dite, qui s'achève avec la fin de l'Aéropostale. Il y a là un Antoine de Saint-Exupéry, authentique pionnier, qui défriche de nouvelles lignes en Amérique du Sud et à qui on a confié, en raison de ses exceptionnelles qualités de pilote et d'homme, la direction de l'Aeroposta Argentina.

Pendant ce temps, en France, le transport aérien connaît des difficultés et la filiale argentine n'est bien sûr pas épargnée. Saint-Ex doit regagner la métropole. Il continuera, pour une courte période, sa carrière en Afrique avec son fidèle radio Jacques Néri. En 1933, il y a un vaste regroupement des lignes aériennes de l'époque. Une grande compagnie voit le jour : Air France. Antoine de Saint-Exupéry n'est pas repris comme pilote dans cette nouvelle société. Pourquoi? Aujourd'hui encore la question reste posée : ses succès littéraires lui auront probablement valu de mesquines jalousies. Comment peut-on être à la fois un écrivain renommé et pilote de ligne? A moins que son attachement à Didier Daurat soit une autre bonne raison?

Saint-Ex se transforme en pilote d'essai à la Société Latécoère. Il réceptionne des avions, il en essaie d'autres jusqu'à ce que Jean Chitry, chargé des relations publiques d'Air France, le fasse engager, à terre, pour le seconder dans sa tâche.

Saint-Ex fait alors des conférences. Il tourne un film qu'il ne signera d'ailleurs pas : « Atlantique Sud ». Il entreprend, toujours pour la Compagnie Nationale, un tour de propagande en Méditerranée, puis prépare un raid qui se termine tragiquement. Il effectue même un voyage d'information en Extrême-Orient. C'est 1936, tournant s'il en fut dans la vie politique et la Société françaises et nous verrons, dans notre prochaine publication, en particulier avec Henry Ségogne, comment son ami « Antoine » a vécu cette période mouvementée.

Nous livrerons également deux aspects peu connus de cet homme universel : Saint-Ex cinéaste et grand reporter.

Comme on le voit il y a encore beaucoup à dire sur cet auteur étonnant. ICARE essaiera de ne pas vous décevoir.

Jean LASSERRE


back