Marcel Schwob
La Mort d'Odjigh
1892

Dans «La Mort d'Odjigh», nouvelle dédiée à J.-H. Rosny et publiée en 1896 dans Le Roi au masque d'or, Marcel Schwob évoque une ère glaciaire durant laquelle «la race humaine sembl[e] près de mourir». Les tonalités décadentes, très sensibles dans ce texte, témoignent d'une époque où l'on imaginait volontiers que l'homme finirait par disparaître à la suite d'un refroidissement de la planète. Odjigh, le chasseur, se sent investi d'une mission sacrée. Il décide de remonter vers le Nord, en compagnie d'un loup, pour libérer les forces vitales d'un univers tout entier emprisonné sous les glaces. Les lignes qui suivent sont les dernières de la nouvelle:

In "La Mort d'Odjigh" [The Death of Odjigh], a story dedicated to J.- H. Rosny and published in 1896 in "Le Roi au masque d'or" [The King in the Golden Mask], Marcel Schwob evokes a glacial era during which "the human race seems close to extinction". The decadent tonalities, very appreciable in this text, testify to an epoch where one can happily imagine that man will end up disappearing, following the cooling of the planet. Odjigh, the hunter, feels he is on a sacred mission. He decides to go northwards, along with a wolf, to free the vital strengths of a universe imprisoned in ice. The lines that follow are from the end of the story:

Extraits choisis et commentés par Éric LYSØE illustrant La Guerre du feu de J.-H. Rosny aîné