Henri-Paul BAIZEAU
Bulletin des Amateurs d'Anticipation Ancienne
English translation

France-éditions sans date (vers 1925) 4 fascicules brochés ensemble. Broché in-12° de 32 p. chacun. Couverture illustrée par YRONDY (Ce petit volume fait parti de la même serie que L'lLE VOLANTE de Paul-Yves SEBILLOT, voir bulletin n° 12 Bis. L'illustration de couverture est identique).

Titres des 4 fascicules

  1. LE VIOLON ENCHANTÉ.
  2. NAVIGATION SOUS-TERRIENNE.
  3. LA GUERRE DES «PIEDS-PRENANTS».
  4. LA CHASSE AUX BRONTOSAURES.

LES ROBINSONS DE L'ABIME

de Julien MAUVRAC

I.

Un savant français, le docteur Vernier, a l'idée d'établir pour ses malades un sanatorium souterrain. Dans ce but, accompagné d'un jeune garçon, Emile Joliot dit Mimile, il descend dans un gouffre de la Lozère, l'Aven-Armand.

Un rival Allemand, Otton Von Kopf lui dérobe ses plans et se rend dans une grotte voisine Un petit bossu espiègle, Victor Guérin, dit Totor, le frère de Cécile une malade soignée par le Dr. Vernier, reprend les papiers dérobés et les rapporte au docteur. Il se met à jouer du violon pour se distraire; une terrible explosion, oeuvre de l'infâme Von Kopf, sépare du reste du monde le docteur et ses deux jeunes compagnons avec l'âne Ténor qui les accompagne.

II.

Le Dr. Vernier parcourt les régions sous-terriennes à la recherche d'une issue. Il trouve Von Kopf lui aussi victime de l'explosion. Ils découvrent une sorte de pays plat très étendu dont on n'aperçoit pas les limites, couvert par un plafond modérément élevé, avec un ruisseau contenant de l'eau gazeuse. L'âne s'échappe pour aller brouter de l'herbe fraîche (sic). Ils trouvent un chien de chasse qu'ils nomment Gévaudan. Mimile disparaît. Ses compagnons remarquent sous le sol une empreinte « un pied nu ou une main très large, presque humaine dont le gros orteil est comme une pouce... » un «Pied-prenant», comme les quadrumanes.

L' âne Ténor revient. Le Dr Vernier gonfle un bateau pneumatique et, avec ses compagnons, pèche des crevettes d'eau douce et des poissons aveugles et incolores. Après avoir essuyé une violente tempête, ils sauvent un «Pied-prenant» aux prises avec un ours, «un homme de Néanderthal vivant». Von Kopf enfuit sur le bateau pneumatique avec l'albinos aux pieds-prenant.

Le Dr Vernier, Totor, Ténor et Gévaudan se retrouvent dans une forêt de fougères géantes. Le docteur explique à Totor que la science actuelle tend à abandonner l'idée du feu central de la terre. Le centre de la terre ne serait qu'une masse compacte, les éruptions volcaniques seraient dues a des réactions chimiques. Ils trouvent du pétrole et affrontent un immense incendie devant qui fuient les animaux dont un pachyderme géant, un mammouth... Ensuite ils subissent la pluie, la neige et l'avalanche d'un glacier.

III.

Mimile réapparaît dans l'histoire. Enlevé par une tribu de Pieds-prenant. il a pris sur eux une grande influence et ceux-ci le considèrent comme leur chef, mais une tribu rivale obéit a Von Kopf. Une bataille s'engage. Par accident le gisement de pétrole s'enflamme. Mimile s'échappe avec le Pied-prenant chasseur d'ours sur le bateau pneumatique qu'avait volé Von Kopf. Pris dans un tourbillon, Mimile est emporté dans l'entonnoir du diable.

Le docteur et Totor, survenant au bon moment, sauvent le chasseur d'ours. La pile électrique s'éteint. Mais ils se retrouvent très vite dans un monde avec de la lumière près d'un lac féerique. Ce lac abrite des animaux préhistoriques dont un iguanodon (4,5 m de haut, 10 m de long) qui tue le Pied-prenant. Le docteur et Totor arrivent épuisés au bord d'une mer sous-terrienne. Sur le lac phosphorescent, ils trouvent l'épave d'un navire ancien avec le squelette d'un pirate près de son trésor. Le navire part à la dérive, coule et le Dr. et Totor se retrouvent dans l'eau qui n'est plus phosphorescente.

IV.

Mimile est recueilli, inanimé et sourd-muet, par un contrebandier Espagnol, Pédro Tavarez, sur les bords d'un lac ensorcelé (variations de niveaux, inexpliqués) sur le versant Espagnol des Pyrenées dans le pneumatique à moitié dégonflé. Le professeur Corloy de la faculté des Sciences de Paris reconnaît le bateau de l'expédition. Vernier, Mimile retrouve la parole et raconte son aventure, ensuite il s'engage dans un régiment de l'armée française au centre de l'Afrique ou se trouve déjà Marcel Guérin, le grand frère de Totor et de Cécile. Plusieurs mois plus tard tous deux partent en mission dans l'extrême Nord du Dahomey. Ils y entendent un tam-tam qui parle du «grand serpent», un carnassier gros comme plusieurs hippopotames. Ils le voient disparaître dans un trou. Marcel et Mimile sont capturés par des Ils entendent l'air de la flute (ou du violon ???) de Totor. Le chien Gévaudan les rejoint avec un billet du Dr Vernier qui demande des allumettes et questionne - « Avez-vous rencontré le brontosaure ». Tous se retrouvent y compris l'âne Ténor et le négrillon. Le docteur raconte leurs dernières aventures, le brontosaure empêchant leur sortie. Ce dernier a disparu en s'enfonçant profondément dans la terre. Ils sont libres.

Marcel épouse sa fiancée. Totor sera bientôt un violoniste hors pair. Le négrillon est entré avec sa mère au service de monsieur et madame Guérin. Cécile épouse le Docteur.

Henri-Paul BAIZEAU