Claude Klotz
Les Innomables, roman préhistorique
1971

« Le style de Claude Klotz tient à la fois de la bande dessinée (il adore les onomatopées) et du poème épique, dont Victor Hugo disait qu'il était l'Histoire écoutée aux portes de la légende. L'ampleur même du sujet, des millions d'années-histoire, sert le propos de l'auteur; il permet de rêver entre les siècles et les lignes, et fait trotter l'imagination. Mieux, il est instructif, car il donne le goût d'en savoir davantage et d'aller chercher ailleurs en des ouvrages plus scientifiques assurément, mais moins amusants, qui étaient vraiment les habitants du pléistocène supérieur, 500 siècles avant notre ère, moment où finit (à peu près) l'action des Innommables,.

Le roman de Claude Klotz devrait rencontrer une large audience auprès du public car il réunit trois des qualités fondamentales d'un bon roman: l'imagination, l'humour et l'intelligence.»

Jean-Didier Wolfromm
France-Soir, 1971