Bibliography   Reference   Forum   Plots   Texts   Simenon   Gallery   Shopping   Film   Links

"Allô, c'est toi, madame Maigret ?"

"Il lui téléphonait qu'il ne rentrerait pas déjeuner ou dîner,
parfois qu'il passerait une partie de la nuit à son bureau ou ailleurs
" (CLO)

par Murielle Wenger

 
English translation

1. Introduction

C'est en concoctant une rubrique pour le site de Jacques-Yves Depoix que m'est venue l'idée de cette mini-étude sur une des formes d'échange entre le commissaire et sa femme. Lorsque Jules et Louise ne sont pas directement en présence l'un de l'autre, par exemple lorsqu'ils se trouvent dans leur appartement boulevard Richard-Lenoir, ou qu'ils passent leurs vacances ensemble (voir VAC, VIC), leurs échanges se font assez souvent par un contact téléphonique. Il m'a paru intéressant d'étudier ces appels téléphoniques, parce qu'ils sont un bon reflet de la qualité des rapports qui existent au sein du couple des Maigret.

2. Fréquence des appels téléphoniques dans le corpus

Dans ce graphique, ne sont pris en compte que les romans. Notons que l'on trouve mention d'un appel téléphonique dans 4 nouvelles (amo, eto, mal et pau), et une allusion dans MEM ("Par exemple, jusqu'ici, vous n'avez pas encore de vie familiale, alors que le boulevard Richard-Lenoir et Mme Maigret constituent une bonne moitié de votre existence. Vous n'avez encore fait que téléphoner là-bas, mais on vous y verra."), qui n'est pas cité dans le graphique.

Deux éléments peuvent être soulignés: premièrement, les appels téléphoniques sont assez fréquents dans le corpus, puisque présents dans 42 romans sur 74, soit 57% des cas. Deuxièmement, plus intéressant est le fait de l'augmentation significative des ces appels à mesure des années d'écriture: dans le cycle Fayard, on ne trouve des appels que dans 4 romans sur 19, soit 21% des cas; dans le cycle Gallimard, 3 romans sur les 6 contiennent des appels, soit 50%; enfin, dans le cycle Presses de la Cité, des appels existent dans 35 romans sur 49, soit 71% des cas. Plus les années d'écriture passent, plus Simenon décrit en profondeur la relation au sein du couple Maigret, et par conséquent, les appels téléphoniques, symboles des liens entre Jules et Louise, sont plus fréquemment utilisés pour illustrer ces liens.

3. Contenu des appels

  1. Pour l'analyse du contenu, j'ai catégorisé ces appels en quatre groupes, selon le motif de l'appel, ce qui m'a paru le plus pertinent au vu des appels recensés:

    - 1er groupe: les appels de Mme Maigret à son mari

    - 2e groupe: les appels de Maigret pour donner de ses nouvelles (en général, ce sont les cas où Maigret est loin de Paris)

    - 3e groupe: les appels de Maigret pour avertir sa femme qu'il ne rentrera pas chez lui (pour déjeuner, dîner, ou même dormir)

    - 4e groupe: les appels divers, n'entrant pas dans une des trois autres catégories

    Voici un graphique résumant les résultats:

    Le graphique ne prend en compte que les romans où on trouve des mentions d'appels téléphoniques, et j'y ai ajouté les quatre nouvelles citées plus haut.

    On peut noter les points suivants:

    1°: la raison la plus fréquente des coups de téléphone de Maigret à sa femme est sans conteste un appel pour l'avertir qu'il ne rentrera pas au domicile conjugal: en comptabilisant le nombre total d'appels (on en trouve 90 mentionnés pour l'ensemble du corpus, certains romans pouvant en contenir jusqu'à 4 différents), on arrive à 50 appels du type du groupe 3 (soit 55% du total des appels recensés); 18 appels sont faits par Mme Maigret (20%), 14 appels ont des motifs divers (16%) et 8 appels sont faits par Maigret pour donner de ses nouvelles (9%); ce dernier cas est assez logiquement le plus rare, puisque sur l'ensemble du corpus, Maigret mène le plus souvent ses enquêtes dans Paris, et quand il enquête hors Paris (cas assez fréquent dans le cycle Fayard), il appelle rarement sa femme

    2°: les appels effectués par Mme Maigret sont essentiellement le fait de la première moitié du corpus (périodes Fayard et Gallimard, et début de la période Presses de la Cité): c'est elle qui appelle son mari, qui souvent a oublié de l'avertir qu'il ne rentrait pas; comme par la suite, c'est Maigret lui-même qui appelle, sa femme n'a plus besoin de le faire

    3°: par conséquent, les appels, relativement nombreux, de Maigret à sa femme dans la deuxième moitié du corpus, sont essentiellement des appels pour la prévenir qu'il ne rentrera pas

  2. si l'on considère maintenant chaque groupe d'appels, on peut relever les éléments suivants:

    -1°: les raisons des appels de Mme Maigret sont principalement les suivantes:

    - savoir où se trouve son mari (LET) ou quand il rentrera (FLA, REV, CEC, SIG, mal, GRA)

    - lui demander de l'aide pour un élément de la vie quotidienne: par exemple, régler un problème de mobilier (FLA, ECL, eto), acheter quelque chose (ECL, MOR)

    - prendre des nouvelles de son mari (PEU, MOR, MEU)

    -2°: comme dit plus haut, lorsque Maigret appelle pour donner de ses nouvelles, c'est lorsque son enquête le mène loin de Paris (PEU, ECO, VOY), ou alors, cas rare, lorsque c'est Mme Maigret qui est absente (MEU)

    -3°: quand Maigret appelle pour dire qu'il ne rentrera pas, c'est le plus souvent pour lui annoncer qu'il ne vient pas déjeuner (25 cas sur les 50 appels recensés, soit 50%); sinon, c'est soit qu'il ne rentre pas dîner (8 appels, 16%), soit qu'il ne rentre même pas de la nuit (11 appels, 22%)

    -4°: lorsqu'il appelle pour d'autres motifs, ceux-ci sont les suivants:

    - l'inviter à passer le week-end à la campagne (SIG, COL, TUE)

    - solliciter son aide (FAC)

    - l'inviter à le rejoindre pour prendre un verre (GRA) ou déjeuner avec lui (FAN)

    - ou encore lui annoncer qu'il rentre quand même déjeuner ou dîner ! (NAH, ENF, TUE)

4. Forme des appels

  1. Si l'on considère maintenant la forme sous laquelle Simenon décrit ces appels, on peut les regrouper en quatre catégories:

    -1° Simenon écrit que Maigret va appeler sa femme ("discours indirect") (ex.: "Puis il décrocha le téléphone et appela sa femme pour lui annoncer qu'il ne rentrerait pas dîner." VOL)

    -2° l'appel est décrit sous forme de dialogue ("discours direct")

    -3° Maigret demande à un de ses inspecteurs d'appeler sa femme

    -4° Simenon écrit que Maigret pense à appeler sa femme, dit qu'il va le faire, ou qu'il a oublié de le faire, et l'appel n'est donc pas décrit dans le texte

    Le graphique ci-dessus parle de lui-même: la forme du dialogue est la plus souvent utilisée par Simenon pour décrire les appels téléphoniques du couple Maigret: 57 appels sur les 90 recensés (soit 63%) contiennent du dialogue. On notera aussi qu'il est rare que Maigret confie à quelqu'un d'autre le soin d'appeler sa femme: seuls 5 cas sont recensés; lorsque cela arrive, c'est parce que Maigret n'a pas le temps de le faire (VOY) ou qu'il n'a pas envie de parler parce qu'il a un problème à résoudre (DEF, VOL). Autre élément intéressant: lorsque c'est Mme Maigret qui appelle, la description du téléphone se fait quasi systématiquement sous une forme de dialogue.

  2. Intéressons-nous à présent aux dialogues téléphoniques du couple Maigret, et notons-en quelques éléments significatifs:

    - Maigret, qui n'est pas un expansif, n'utilise que peu de mots d'affection lorsqu'il parle avec sa femme; les rares fois où il l'appelle "chérie", c'est au téléphone (FLA et eto)

    - quand Maigret décroche le téléphone pour appeler sa femme, il commence souvent par dire :"Allô, c'est toi ?" (VOL, .PEU, VOY, COL) ou "C'est toi ?" (FEL, ECO, COR, ENF, VIN), par une sorte de "manie, car il avait fort bien reconnu la voix de sa femme" (ENF), "comme s'il ne savait pas que ça ne pouvait être qu'elle et comme s'il ne reconnaissait pas sa voix!" (COL); parfois il dit:"C'est toi, madame Maigret ?" (SIG, MOR, COR, FAC), une petite phrase pleine de tendresse et d'affection...

    - le contenu de la conversation entre Louise et Jules tourne le plus souvent autour des mêmes sujets, qui vont du "je ne rentrerai pas déjeuner"(BAN, COR, ECH) et ses variantes, à "qu'y a-t-il à manger ?" et autres versions, Maigret évoquant peu ses enquêtes avec sa femme, qui risque parfois de timides "Quelque chose qui ne va pas ?" (LOG), ou "Il n'y a rien de mauvais ?" (ECH), questions auxquelles elle n'obtient d'ailleurs pas de réponses...

5. Conclusion

Instrument de contact par excellence, le téléphone permet à Maigret de garder le lien avec sa femme, de relier sa vie au bureau avec celle de son domicile, et même si ce lien est ténu et souvent "terre à terre" dans son expression, il n'en reste pas moins réel: Mme Maigret sait bien qu'elle ne doit pas attendre de grands discours de son mari lorsqu'il l'appelle: ses appels sont le plus souvent "fonctionnels": du premier appel recensé dans le corpus:

"-Ma femme n'a pas téléphoné ?

-Ce matin... On lui a dit que vous étiez en mission...

Elle y était habituée. Il savait qu'il pouvait rentrer chez lui et qu'elle se contenterait de l'embrasser, de remuer ses casseroles sur le fourneau et de remplir une assiette de quelque ragoût odorant." (LET),

au dernier :

"La première chose que Maigret fit en entrant à la brasserie Dauphine, c'est de se diriger vers le téléphone et de demander son appartement.

-Je sais, dit Mme Maigret avant qu'il ouvre la bouche. Tu ne rentres pas déjeuner. Je m'y attendais [...]" (CHA),

le coup de téléphone de son mari est là avant tout pour la rassurer: le commissaire pense bien à elle et au délicieux repas qu'elle lui a préparé, mais son enquête passe avant tout...

Alors, elle se contentera de garder le repas au chaud, et d'attendre son prochain coup de téléphone, en espérant entendre ces petits mots si tendres:

"Allô, c'est toi, Madame Maigret ?" ...


Home   Bibliography   Reference   Forum   Plots  Texts   Simenon   Gallery   Shopping   Film   Links