Bibliography  Reference  Forum  Plots  Texts  Simenon  Gallery  Shopping  Film  Links

Les prénoms des personnages
dans le corpus maigretien

par Murielle Wenger

English translation

Quels sont les prénoms que Simenon donne à ses personnages dans le corpus des Maigret ? Quels sont les plus fréquemment employés ? Comment cet emploi évolue-t-il dans la chronologie du corpus ? L'auteur utilise-t-il certains prénoms en fonction du type de personnage qu'il veut caractériser ?
Autant de questions auxquelles je vais essayer de répondre dans cette nouvelle étude.

  1. QUELQUES DONNÉES STATISTIQUES

    En faisant le tour du corpus, romans et nouvelles, et en comparant avec la liste établie par Steve dans sa Maigret Encyclopedia (qu'il soit remercié ici, car son travail colossal m'a permis de contrôler et corriger mes propres données), j'ai pu établir un inventaire de plus de 400 prénoms. En regroupant certaines occurrences, que j'ai considérées comme des variations du même prénom (par exemple, Ernest et Ernesto; Fred, Freddo et Freddy; Marie et Maria; Hélène et Helen), variations sur lesquelles je reviendrai si celles-ci sont pertinentes sur le plan sémantique, j'arrive à 209 occurrences différentes pour les prénoms masculins, et 207 pour les prénoms féminins. J'appelle "occurrence différente" le fait qu'un prénom est porté par un personnage particulier, dans un roman en particulier.

    Notons immédiatement que sur les 209 prénoms masculins, 86 (soit 41%), et sur les 207 prénoms féminins, 103 (soit 50%), n'apparaissent qu'une seule fois dans le corpus (indépendamment, évidemment, du nombre de fois où il est mentionné à l'intérieur d'un même roman; seule compte ici la dénomination d'un personnage par un prénom particulier). Environ un tiers des prénoms masculins (68 prénoms, donc 33%) et un tiers des féminins (66, donc 32%) apparaissent entre 2 et 4 fois dans le corpus (autrement dit, une occurrence de 3 correspond à l'apparition d'un prénom dans 3 romans ou nouvelles différents). 14% des prénoms masculins (29 prénoms) et 14% des prénoms féminins (30 prénoms) apparaissent entre 5 à 9 fois dans le corpus.

    Les prénoms utilisés à 10 reprises et plus (autrement dit ceux qui sont le plus fréquemment employés par l'auteur) dans le corpus sont au nombre de 26 (soit 12%) pour les masculins, et de 8 seulement (soit 4%) pour les féminins.

    Enfin, notons que de nouveaux prénoms apparaissent régulièrement à chaque nouveau roman écrit par l'auteur; autrement dit, le romancier "renouvelle son stock" chaque fois qu'il avance dans le corpus, et nombreux sont les nouveaux personnages à se voir doter d'un prénom non encore utilisé dans le corpus. Autrement dit aussi, jusqu'au dernier roman écrit, Simenon trouve chaque fois de nouveaux prénoms qu'il n'avait pas encore employés jusque-là.
     

  2. PRÉNOMS DES PERSONNAGES MASCULINS

    1. Prénoms masculins peu fréquents

      1. les prénoms à une seule occurrence

        Comme dit plus haut, une grande partie des prénoms du corpus n'apparaissent qu'à une seule reprise dans celui-ci. Parmi les 86 prénoms masculins utilisés, 47 (soit 55%) caractérisent soit un personnage principal (25 prénoms) du roman ou de la nouvelle, soit un personnage secondaire (22 prénoms); les 39 autres prénoms sont utilisés, soit pour nommer un personnage qui apparaît plus ou moins furtivement dans le récit (par exemple, Horace Van Usschen dans La maison du juge, Stuart Wilton dans Maigret et le voleur paresseux), soit pour mentionner un personnage sans que celui-ci apparaisse vraiment dans l'action (par exemple, Aldo de Rocca, second mari de Dorothy Payne dans Maigret voyage, Claude Besson fils de Charles dans Maigret et la vieille dame), soit pour évoquer un prénom sans véritable mention d'un personnage (par exemple, dans Maigret à New York, cette phrase qui évoque un bar: "Tout le monde s'interpellait par des Bob, des Dick, des Tom, des Tony"), soit comme deuxième ou troisième prénom dans les coordonnées complètes d'un personnage (par exemple, Aldebert est le troisième prénom de Ramuel dans Les caves du Majestic).

        Il y a donc 25 prénoms que l'auteur a réservés à un seul personnage principal du corpus, comme si le prénom en question ne pouvait convenir qu'à tel personnage, donc non transmissible à un autre (mais peut-être la part du hasard joue-t-elle aussi son rôle, et tel prénom que le romancier avait "sous la main" à tel moment ne lui est-il pas revenu en tête lors de la rédaction d'autres romans).

        Ces 25 prénoms sont: Adrien (Josset dans Une confidence de Maigret), Alban (Groult-Cotelle dans L'inspecteur Cadavre), Aristide (Fumel dans Maigret et le voleur paresseux), Conrad (Popinga dans Un crime en Hollande), Cornélius (Barens dans Un crime en Hollande), Dan (Mullins dans Maigret chez le coroner), Daniel (le neveu de Maigret dans Maigret et l'inspecteur Malgracieux), Dieudonné (Pape dans Maigret et le corps sans tête), Fédor (Yourovitch, alias Hans Johannson dans Pietr le Letton), Fouad (Ouéni dans Maigret et l'affaire Nahour), Georges-Henry (Malik dans Maigret se fâche), Guillaume (Serre dans Maigret et la vieille dame), Jean-Charles (Gaillard dans La colère de Maigret), Joachim (Maura dans Maigret à New York), Maxime (Le Bret dans La première enquête de Maigret), Michael (O'Brien dans Maigret à New York), Mike (O'Rourke dans Maigret chez le coroner), Norris (Jonker dans Maigret et le fantôme), Olaf (Swaan, alias Pietr Johannson dans Pietr le Letton), Omer (Calas dans Maigret et le corps sans tête), Prosper (Donge dans Les caves du Majestic), Ronald (Dexter dans Maigret à New York), Tiburce (de Saint-Hilaire dans Monsieur Gallet, décédé), Vicente (Alvaredo dans Maigret et l'affaire Nahour), Vladimir (le marin dans Le charretier de la Providence). Notons qu'une bonne part de ces prénoms sont d'origine non francophone, et sont probablement utilisés par l'auteur pour donner une "couleur locale" au personnage, une caractéristique que l'on retrouvera pour d'autres prénoms dans le corpus.

        Les 22 prénoms de personnages secondaires sont: Adolphe (Bonvoisin dans Jeumont, 51 minutes d'arrêt!), Ed (Gollan dans Maigret et le fantôme), Elias (Hansen dans Maigret chez le coroner), Eusebio (Fualdès, alias Edgar Fagonet dans Les caves du Majestic), Gérald (Conley dans Maigret chez le coroner), Grégoire (Brau dit le Chanoine dans Maigret et les témoins récalcitrants), Guido (Ferrari dans La nuit du carrefour), Harold (Mitchell dans Maigret chez le coroner), Isidore (l'aide de Mme Roy dans Signé Picpus), Jean-Loup (Pernelle dans La patience de Maigret), Léopold (surnom de l'huissier de la PJ dans Cécile est morte), Luigi (du Manhattan Bar dans Maigret, Lognon et les gangsters), Nestor (le garçon de café dans Signé Picpus), Noël (Chapuis dans Maigret s'amuse), Phil (Atwater dans Maigret chez le coroner), Roland (Blutet dans Maigret se défend), Serge (Madok dans Maigret et son mort), Spencer (Oats dans Cécile est morte), Stanley (Hobson dans Maigret et le fantôme), Toto (le clochard dans Maigret et l'homme tout seul), Yan (le matelot suédois dans Liberty Bar), Yvon (Demarle dans Maigret et le tueur).

      2. les prénoms à deux occurrences

        On trouve 30 prénoms à deux occurrences dans le corpus, pour lesquels on peut faire une analyse semblable.

        Parmi ces 30 prénoms, 8 sont utilisés en première occurrence pour un personnage principal, et leur seconde occurrence ne concerne qu'une mention épisodique (2e prénom, personnage juste mentionné ou d'apparition furtive); ils se rapprochent donc beaucoup des prénoms "à usage unique"; il s'agit de: Anselme (Léonard dans Les mémoires de Maigret), Auguste (Point dans Maigret chez le ministre), David (Ward dans Maigret voyage), Frans (Steuvels dans L'amie de Madame Maigret), Génaro (le patron de la boîte de nuit dans La danseuse du Gai-Moulin), Otto (Braun dans Jeumont, 51 minutes d'arrêt!), Richard (Gendreau dans La première enquête de Maigret), Stan (dans Stan le tueur; notons que la seconde occurrence mentionne un Stan le Polonais (Maigret et l'inspecteur Malgracieux) qui a une certaine parenté avec le premier…)

        5 prénoms sont utilisés en première occurrence pour un personnage secondaire, et en deuxième occurrence comme mention épisodique; il s'agit de Célestin (Grolet dans Le port des brumes), Félicien (Gendreau dans La première enquête de Maigret), Gabriel (Dossin dans L'amie de Madame Maigret), Isaac (Goldberg dans La nuit du carrefour), Martin (Duché dans Une confidence de Maigret).

        6 prénoms sont utilisés dans les deux occurrences pour un personnage principal: Gilbert (Négrel dans Maigret s'amuse et Pigou dans Maigret et le marchand de vin), Marcellin (Pacaud dans Mon ami Maigret et Rateau dans Maigret à l'école), Octave (Fallut dans Au rendez-vous des Terre-Neuvas et Le Cloaguen dans Signé Picpus), Oswald (Oppenheim alias Hans Johannson dans Pietr le Letton, et Clark dans Les caves du Majestic), Walter (Lampson dans Le charretier de la Providence et Carus dans Le voleur de Maigret), William (Crosby dans La tête d'un homme et Brown dans Liberty Bar).

        5 prénoms sont utilisés dans une occurrence pour un personnage principal et l'autre pour un personnage secondaire: Boris (Krofta dans L'amoureux de Madame Maigret et Saft dans Stan le tueur), Jean-Luc (Bodard dans L'ami d'enfance de Maigret et Caucasson dans Maigret et le marchand de vin), Pietr (Johannson dans Pietr le Letton et le jeune Pietr dans Maigret et son mort), Thomas (Hauke dans Jeumont, 51 minutes d'arrêt! et La Sauterelle dans Maigret au Picratt's), Willy (Marco dans Le charretier de la Providence et Mortier dans Le pendu de Saint-Pholien).

      3. les prénoms à trois et quatre occurrences

        Parmi les 21 prénoms à trois occurrences, on trouve 2 prénoms dont une occurrence concerne un personnage principal, tandis que les deux autres occurrences ne sont qu'épisodiques: Ephraïm (Graphopoulos dans La danseuse du Gai-Moulin) et James (dans La guinguette à deux sous); puis 2 prénoms dont une occurrence concerne un personnage secondaire et les deux autres occurrences épisodiques: Baptiste (Canut dans Monsieur Gallet décédé) et Gino (Pagliatti dans Maigret et le tueur).

        A partir d'ici, avec le nombre d'occurrences augmentant, il devient intéressant de comparer entre eux les personnages portant le même prénom. Si parfois il semble que le hasard guide seul le choix du même prénom pour plusieurs personnages, dans d'autres cas, on peut retrouver des points communs entre personnages portant le même prénom. On trouve, parmi les prénoms à trois occurrences, Manuel (Palmari dans Maigret se défend et La patience de Maigret et Mori dans Maigret et l'indicateur) deux "hommes du Milieu"; André (Delteil dans Le revolver de Maigret et Radel dans Maigret et les témoins récalcitrants), qui sont tous les deux avocats; Jean-Paul (Gastin dans Maigret à l'école et Lachaume dans Maigret et les témoins récalcitrants), deux enfants, et on trouve encore ce prénom accolé à un enfant dans Maigret et la jeune morte, où il est interpellé par Rose, la bonne de la rue de Clichy.

        Parmi les 17 prénoms à quatre occurrences, on trouve Arsène (dont deux chauffeurs, dans La première enquête de Maigret et La vieille dame de Bayeux, et un maître d'hôtel dans Maigret a peur), Jojo (trois enfants: le fils de la concierge dans L'ombre chinoise, le fils de Germaine dans Chez les Flamands, un nom mentionné sur un coquillage dans Le port des brumes), Yves (Joris et Lannec dans Le port des brumes, Le Guérec dans Maigret s'amuse, trois hommes liés au monde maritime), et une série de prénoms "xénophones", qui, comme nous l'avons dit plus haut, marquent les origines des personnages: des anglophones: Bill (un détective privé dans Maigret à New York, Larner dans Maigret, Lognon et les gangsters), Harry (Brown dans Liberty Bar, Cole dans Maigret chez le coroner, Pills dans Maigret, Lognon et les gangsters), Jim ou Jimmy (Parson dans Maigret à New York, Van Fleet dans Maigret chez le coroner, Mac Donald dans Maigret, Lognon et les gangsters, O'Malley dans Maigret et la jeune morte), Ted ou Teddy (Clark dans Les caves du Majestic, Bellam dans Mon ami Maigret, O'Neil dans Maigret chez le coroner, Brown dans Maigret, Lognon et les gangsters), et des italophones: Pepito (Moretto dans Pietr le Letton, Palestrino dans Maigret, Giovanni dans La folle de Maigret, et un Pepito dans Rue Pigalle, tous quatre faisant partie du "Milieu").

    2. Prénoms masculins plus fréquents

      1. les prénoms à cinq et six occurrences

        Parmi les 8 prénoms à cinq occurrences, on trouve Antoine (porté par trois jeunes hommes: Cristin dans Maigret et le corps sans tête, Batille dans Maigret et le tueur, Bizard dans L'amie de Madame Maigret; notons sa variante italienne avec Antonio Farano dans La colère de Maigret, lui aussi un homme jeune), et les prénoms à connotation "étrangère": Carl (Andersen dans La nuit du carrefour, Wienands dans Un crime en Hollande, Lipschitz dans Maigret et son mort, et le valet de Jonker dans Maigret et le fantôme), Marco (Santoni dans Maigret et la jeune morte, Palmieri dans Maigret voyage, Giovanni dans La folle de Maigret). Certains prénoms semblent être utilisés volontiers pour des personnages importants de l'intrigue, principaux ou secondaires: Alfred (Moss dans L'amie de Madame Maigret, Jussiaume dans Maigret et la Grande Perche, Meurant dans Maigret aux Assises), Raymond (Couchet dans L'ombre chinoise, Grandmaison dans Le port des brumes, Auger dans Le client le plus obstiné du monde). Le prénom Armand, de connotation "aristocratique" ou de haute bourgeoisie (Saint-Hilaire dans Maigret et les vieillards, Lachaume dans Maigret et les témoins récalcitrants, Barion dans Monsieur Lundi) s'oppose au "populaire" Nicolas (Ricou dans Un échec de Maigret, Cajou dans Maigret aux Assises, le père Nicolas dans Vente à la bougie, le truand dans La pipe de Maigret).

        Les 3 prénoms à six occurrences sont, eux aussi, utilisés avec une certaine connotation: on trouve Angelino, soit comme étranger (Giacomi dans Maigret à New York et Potzi dans Maigret chez le coroner), soit comme patron ou garçon de café (Angelino qui tient un "musette" dans Les caves du Majestic, le garçon dans un petit restaurant italien dans La première enquête de Maigret, et celui chez Pozzo dans Maigret, Lognon et les gansgters); Evariste comme homme d'un certain âge et provenant d'un milieu rural (le père Heurtin dans La tête d'un homme, le père du ministre Point dans Maigret chez le ministre, et le père de Maigret; plus un Cornu dans Maigret à l'école); Roger, porté par trois personnages victimes d'une certaine fatalité et qui finissent par le suicide (Couchet dans L'ombre chinoise, Campois dans Maigret se fâche, Gaillardin dans Un échec de Maigret).

      2. les prénoms à sept, huit et neuf occurrences

        Les 7 prénoms à sept occurrences sont:

        • Dédé: c'est le plus souvent un prénom (probablement un surnom…) mentionné "en passant" dans le texte, mais qui suffit pour donner la connotation qui évoque les hommes du "Milieu"; le seul personnage portant ce prénom et ayant un rôle important est l'ami de Bob dans La première enquête de Maigret
        • Etienne: c'est le prénom de deux personnages principaux: Naud dans L'inspecteur Cadavre et Gouin dans Maigret se trompe, et de quelques personnages plus ou moins épisodiques
        • Ferdinand: prénom de deux personnages principaux: Fumal dans Un échec de Maigret et Voivin dans L'affaire du boulevard Beaumarchais, et de personnages secondaires: le garagiste dans Maigret et son mort, Besson le mari de Valentine dans Maigret et la vieille dame, Cornu le facteur dans Maigret à l'école, Fauchois le maître d'hôtel dans Maigret hésite
        • Jo et Joe: on retrouve, avec ce prénom, les gars du "Milieu": Jo le boxeur dans Maigret et son mort, Mascarelli dans Maigret, Lognon et les gangsters, Jo le catcheur dans La colère de Maigret, Jo les Gros Bras le gorille du Clou Doré dans La patience de Maigret, Jo Mori dans Maigret et l'indicateur, Jo Fazio dans Maigret et Monsieur Charles
        • Lucien: c'est un prénom un peu "passe-partout", attribué à toutes sortes de personnages: par exemple, le garçon du Tabac Fontaine dans Maigret, Hardoin l'ami de l'homme à la Peugeot rouge dans Maigret et le clochard, Romanel l'ami de Francine Lange dans Maigret à Vichy, ou le patron du café dans Rue Pigalle
        • Robert: utilisé pour plusieurs personnages épisodiques, il est le prénom de deux personnages principaux: Courçon dans Maigret a peur et Bureau dans Maigret et le tueur
        • Xavier: à part être le prénom du Dr Bresselles dans Maigret à l'école, celui de Marton dans Les scrupules de Maigret et celui du président Bernerie dans Maigret aux Assises, c'est surtout le prénom réservé au directeur de la PJ, Xavier Guichard…

        Les 6 prénoms à huit occurrences sont:

        • Bob et Bobby: c'est le nom "classique" attribué au barman (souvenir du barman de la Coupole que l'auteur a connu à l'époque…), mais c'est aussi celui du comte d'Anseval dans La première enquête de Maigret, et celui de Mandille, le cascadeur devenu patron de restaurant dans Le voleur de Maigret
        • Félix: prénom d'un ancien camarade de Maigret (Jubert dans Les mémoires de Maigret), d'un joueur professionnel (Nahour dans Maigret et l'affaire Nahour), du vieux Lachaume dans Maigret et les témoins récalcitrants, du chauffeur de Fumal dans Un échec de Maigret, c'est un prénom souvent porté par le personnel des cafés: barman, garçon, patron
        • Fernand: à part Courcel dans L'ami d'enfance de Maigret, et quelques hommes du "Milieu" (Barillard dans La patience de Maigret et le vieux Fernand dans Maigret et le voleur paresseux), c'est un prénom destiné surtout aux patrons de café
        • Germain: encore un prénom sans connotation spécifique, utilisé aussi bien pour un homme du "Milieu" (Cageot dans Maigret) que pour un notaire (La Pommeraye dans L'auberge au noyés) ou pour un ancien prestidigitateur (Maigret à New York) ou un neurologue (Parendon dans Maigret hésite)
        • Hans: prénom "xénophone", il est surtout celui du personnage principal de Pietr le Letton…; pour le reste, il est porté par des personnages plus ou moins épisodiques
        • René: à part Josselin (Maigret et les braves gens), c'est un prénom plutôt réservé aux hommes jeunes (Delfosse dans La danseuse du Gai-Moulin, Lecoeur dans Maigret et l'homme du banc, Falk dans Maigret chez le ministre, Lussac dans Maigret et le voleur paresseux, Tortu dans Maigret hésite, un autre Lecoeur dans Rue Pigalle)

        Les prénoms à neuf occurrences sont au nombre de 5:

        • Georges: prénom du romancier, celui-ci l'a employé dans la saga avec une certaine dose d'autodérision: c'est, entre autres, le prénom d'un maître d'hôtel dans Maigret et son mort ("Quelque chose de léger, mon petit Georges…" lui dit le directeur Marchand, des Folies-Bergères, attablé à la Chope Montmartre…), d'un chauffeur de taxi (Peskine dans L'amie de Madame Maigret), du directeur d'une maison de recouvrement de quittances (Bachelier dans Maigret et l'homme du banc), d'un voleur de voitures (Macagne dans Maigret et le voleur paresseux), et encore celui du maître d'hôtel de Giovanni dans La folle de Maigret, celui d'un ingénieur des Ponts et Chaussées à qui on a volé sa voiture (Dennery dans Maigret et Monsieur Charles), et enfin d'un séducteur (Bompard dans L'Etoile du Nord)…
        • Hubert: employé pour bon nombre de personnages épisodiques, ce prénom couvre tout le spectre social, depuis le prince de V (Maigret et les vieillards) et Vernoux (Maigret a peur), jusqu'au marinier Van Houtte (Maigret et le clochard) et un boucher (Ceux du Grand Café)
        • Jacques: ce prénom est réservé par l'auteur pour des personnages principaux et secondaires: Rivaud dans Le fou de Bergerac, Pétillon dans Félicie est là, Fleury dans Maigret chez le ministre, Mercier dans La vieille dame de Bayeux, Sainval dans Maigret et les témoins récalcitrants, Huguet dans Le voleur de Maigret, Parendon (Gus) dans Maigret hésite, Riolle dans Maigret et le marchand de vin
        • Maurice: c'est le prénom de quatre personnages principaux, issus de milieux sociaux très différents: Belloir (Le pendu de Saint-Pholien), le comte de Saint-Fiacre (L'affaire Saint-Fiacre), Marcia (Maigret et l'indicateur), Tremblet (On ne tue pas les pauvres types)
        • Paul et Popaul: encore un prénom utilisé pour des personnages très divers, du patron de l'Arche à Porquerolles (Mon ami Maigret) au Dr Fabre (Maigret et les braves gens), en passant par le neveu de Maigret (Jeumont, 51 minutes d'arrêt!) et Paul Martin (Un Noël de Maigret), sans compter Popaul le patron de bar (Maigret et le corps sans tête) et l'ami de Christine Josset (Une confidence de Maigret)…

    3. Prénoms masculins encore plus fréquents

      1. les prénoms à dix, onze, douze et treize occurrences

        • Alain est le seul prénom à dix occurrences: il est utilisé pour deux personnages principaux (Lagrange dans Maigret et la Grande Perche, Vernoux dans Maigret a peur), trois personnages secondaires (de Folletier dans Les vacances de Maigret, Mazeron dans Maigret et les vieillards, Marella dans La folle de Maigret), et plusieurs personnages épisodiques; notons que c'est un prénom qui apparaît assez tard dans le corpus, pas avant le cycle des Presses de la Cité

        • Arthur est le seul prénom à onze occurrences: c'est un prénom "de seconde main", si l'on peut dire, car l'auteur le réserve plutôt à des personnages épisodiques; à part Aerts dans La péniche aux deux pendus, Giacomi (dans sa version italophone Arturo) dans Maigret à New York, et le vrai nom de Sainval (Arthur Baquet) dans Maigret et les témoins récalcitrants, ce prénom est donné à des personnages qui ne sont que mentionnés dans le texte, ou qui n'apparaissent que très brièvement dans le récit

        On trouve 4 prénoms à douze occurrences:

        • Eugène: si le prénom est assez fréquemment utilisé, il est réservé dans la plupart des cas à des mentions épisodiques; les seuls personnages importants dotés de ce prénom sont des personnages antipathiques à Maigret: Berniard dans Maigret, Benoît dans Maigret chez le ministre, Labri dans Une erreur de Maigret
        • Gérard: contrairement au précédent, c'est un prénom utilisé pour des personnages importants de l'intrigue; c'est le prénom de quatre personnages principaux, plutôt jeunes pour la plupart (Piedboeuf dans Chez les Flamands, Pardon dans Cécile est morte, Donavant dans Le notaire de Châteauneuf, Sabin-Levesque dans Maigret et Monsieur Charles), et aussi plusieurs personnages secondaires (par exemple, le père Duffieux dans Les vacances de Maigret, le père Batille dans Maigret et le tueur)
        • Jef: réservé à de nombreux personnages principaux ou secondaires, c'est le prénom attitré des personnages originaires du nord de l'Europe: flamands, belges, hollandais comme Lombard dans Le pendu de Saint-Pholien, de Greef dans Mon ami Maigret, Van Meulen dans Maigret voyage, Claes dans La patience de Maigret, Keulemans dans Maigret et l'affaire Nahour, Bebelmans dans Jeumont, 51 minutes d'arrêt!, ou alsacien comme Schrameck (Maigret et l'homme du banc); on le retrouve souvent porté par les mariniers: Van Cauwelaert dans Maigret et les témoins récalcitrants, Van Houtte dans Maigret et le clochard, Van Roeten dans Maigret et Monsieur Charles
        • Marcel: c'est un prénom porté par de nombreux personnages principaux, mais très divers dans leur personnalité: Basso dans La guinguette à deux sous, Airaud dans La maison du juge, Sellier dans Maigret à l'école, Moncin dans Maigret tend un piège, Montrond dans La folle de Maigret, Vivien dans Maigret et l'homme tout seul, Potru dans Les larmes de bougie

        On trouve 3 prénoms à treize occurrences:

        • Désiré: à part le commissaire Lecoeur (Maigret à Vichy), c'est un prénom réservé à des personnages secondaires, voire épisodiques: on peut mentionner Campois dans Maigret se fâche, le père Chabut dans Maigret et le marchand de vin, Boursicault dans Maigret en meublé
        • Julien: c'est encore un prénom qui apparaît tard dans le corpus: sa première utilisation est pour un personnage dans Maigret et la vieille dame (Julien Sudre le mari d'Arlette); par la suite, il devient beaucoup utilisé pour des personnages plus ou moins importants: Foucrier dans Maigret en meublé, Chabot dans Maigret a peur, Sellier dans Maigret à l'école, Calame dans Maigret chez le ministre, Baud dans Maigret hésite, Mila dans Maigret et le tueur
        • Oscar: plusieurs personnages principaux sont dotés de ce prénom: le garagiste dans La nuit du carrefour, Bonvoisin dans Maigret au Picratt's, Chabut dans Maigret et le marchand de vin, Laget dans La fenêtre ouverte; pour le reste, il s'agit surtout de personnages épisodiques

      2. les prénoms à quatorze, quinze, seize et dix-sept occurrences

        • Léon est le seul personnage à quatorze occurrences: c'est le prénom attitré des patrons de bistrots et de restaurants, et de celui de la Brasserie Dauphine en particulier (La folle de Maigret): Chez Léon est une enseigne que l'on retrouve souvent dans le corpus; sinon, c'est le prénom de Le Guérec (Le chien jaune) et de Florentin (L'ami d'enfance de Maigret)

        On trouve 3 prénoms à quinze occurrences:

        • Fred (et ses déclinaisons Freddo, Freddy, ainsi que Frédéric): c'est un prénom réservé très souvent aux hommes du "Milieu", comme par exemple Alfonsi dans Maigret au Picratt's et Michaud dans Vente à la bougie
        • Justin: c'est un prénom qui apparaît dans la période Gallimard; il est attribué à toutes sortes de personnages: Colleboeuf dans Les caves du Majestic, Hulot dans La maison du juge, Justin de Toulon dans Signé Picpus, Cavre dans L'inspecteur Cadavre, Minard dans La première enquête de Maigret, Brême dans Maigret et les témoins récalcitrants, Goulet dans Maigret et le clochard, Crotton dans Maigret et l'indicateur, et l'enfant dans Le témoignage de l'enfant de chœur
        • Philippe: on trouve ce prénom pour la première fois dans Maigret, où il désigne le neveu de Maigret. A part ce personnage, les autres portant ce prénom sont en général plutôt antipathiques à Maigret: Bellamy dans Les vacances de Maigret, de Moricourt dans Mon ami Maigret, Me Liotard dans L'amie de Madame Maigret, Mortemart dans Maigret au Picratt's, Jave dans Maigret s'amuse, Deligeard dans La vieille dame de Bayeux

        Seize occurrences:

        • Victor et le seul prénom à seize occurrences; il est souvent attribué à des personnages importants de l'intrigue, aux caractéristiques fort diverses: de Victor le garçon dans La danseuse du Gai-Moulin à Lamotte dans L'ami d'enfance de Maigret, en passant par Gaillard dans La guinguette à deux sous, le juge Bréjon dans L'inspecteur Cadavre, Poliensky dans Maigret et son mort, Gadelle dans Les mémoires de Maigret, Ricou dans Un échec de Maigret, et le valet de chambre de Deligeard dans La vieille dame de Bayeux

        On trouve 2 prénoms à dix-sept occurrences:

        • Gaston: prénom de nombreux personnages épisodiques, il est cependant attribué à quelques personnages importants de l'intrigue: Janin dans Le pendu de Saint-Pholien, Buzier dans Au rendez-vous des Terre-Neuvas, Meurant dans Maigret aux Assises
        • Henri (et sa variante Henry): encore un prénom utilisé pour de nombreux personnages épisodiques, et quelques rares personnages importants: le fils Gallet dans Monsieur Gallet, décédé, Trochu dans Maigret et la vieille dame, Paget dans Menaces de mort

    4. Les dix prénoms les plus fréquents

      Nous arrivons à présent dans le "top ten" des prénoms utilisés par l'auteur dans le corpus. Utilisés à au moins dix-huit occurrences pour le dixième, et jusqu'à quarante-neuf occurrences pour le premier, ces dix prénoms sont aussi, à quelques nuances près, ceux que le romancier a le plus utilisés dans son œuvre en général, comme le montrent les recherches de Michel Lemoine (voir Quelques considérations onomastiques, un texte publié lors de la séance publique du 23 novembre 2002, intitulée «Simenon, le passager du siècle», organisée par l'Académie royale de langue et de littérature française de Belgique, à l'occasion du centenaire de la naissance de l'écrivain et des cinquante ans de son élection à l'Académie; le texte est disponible à cette adresse).

      Pourquoi ces dix prénoms en particulier ? On pourrait imaginer qu'il ne s'agit pas tant pour l'auteur d'une question de prédilection, mais qu'il a peut-être été influencé, dans son "souci de réalisme", comme le dit Lemoine dans le texte cité supra, par le fait que ces dix prénoms sont, statistiquement parlant, les plus usités dans la société française contemporaine des années de rédaction des romans. Autrement dit, que ce serait les prénoms que l'auteur aurait le plus entendus autour de lui. Or, les choses ne semblent pas si simples, comme nous allons le voir…

      Les dix prénoms concernés sont, du moins fréquent au plus fréquent: Charles, Ernest, Pierre, François, Albert, Jules, Louis, Emile, Jean et Joseph. Si l'on se réfère aux données statistiques de l'INSEE (fichier des prénoms, édition 2010), qui recense les prénoms donnés aux enfants chaque année, Jean reste le prénom le plus souvent rencontré dans la population française entre 1902 et 1953, pour décliner ensuite dans les préférences. Pierre reste dans les 10 prénoms les plus fréquents jusqu'au début des années 1950; tandis que Louis et Joseph restent parmi les plus populaires dans les 10 prénoms les plus fréquents jusqu'au début des années 1920, puis on les trouve ensuite encore dans les rangs 11 à 20 des plus fréquents jusqu'au début des années 1940. Charles, François, Emile et Albert se trouvent dans les rangs 11 à 20 jusque dans les années 1920, puis passent ensuite plus loin dans le classement.

      Il n'y a donc pas, de la part de l'auteur, seulement un souci de coller à la réalité de son temps: d'abord, il fait déjà un choix parmi les prénoms les plus fréquents qu'il peut entendre autour de lui, et ne retient pas forcément les plus usuels; ensuite, ses personnages continuent de porter, à mesure que l'on avance dans la chronologie rédactionnelle du corpus, des prénoms qui étaient fréquents dans les premières années de rédaction des textes (alors qu'ils perdent en popularité dans les années postérieures, mais l'auteur continue à les utiliser, même s'ils sont passés de mode), comme si ces personnages étaient plus ou moins tous nés dans les vingt premières années du XXe siècle, ce qui situerait l'action de la plupart des romans dans la France des années 1930 à 1950, ou, plus exactement, ce qui donnerait à penser que le romancier continue à voir sa saga, malgré l'étalement de la rédaction, comme une description de la France qu'il a connue, celle d'avant-guerre, et ceci rejoint des remarques semblables qui ont déjà été faites par plusieurs chercheurs sur le sujet.

      Il reste encore un point intéressant: pourquoi avoir utilisé, parmi ces dix prénoms, ceux de Jules et Ernest, alors que ceux-ci sont beaucoup moins fréquents dans la population ? Et encore, si Jules est aussi un prénom fréquent dans l'œuvre simenonienne en général, ce n'est pas le cas d'Ernest. Où l'auteur est-il allé chercher ces deux prénoms, dont l'un, on le sait, est celui de son personnage le plus célèbre ? A quelle source s'est-il inspiré ? Un examen sommaire dans les prénoms des membres de la famille de Simenon ne nous donne pas de piste supplémentaire, et il faudrait probablement qu'un éminent simenonien creuse le sujet…

      Revenons à présent plus en détail sur chacun de ces dix prénoms:

      • Charles (et ses variantes Charlot et Charlie) se rencontre en dix-huit occurrences; c'est le prénom de plusieurs personnages importants, tels Dandurand dans Cécile est morte, Malik dans Maigret se fâche, Besson dans Maigret et la vieille dame, Cinaglia dans Maigret, Lognon et les gangsters, tous personnages dont le moins que l'on puisse dire est qu'ils ne sont guère sympathiques à Maigret…; mentionnons encore que l'inspecteur Lognon est prénommé Charles dans Maigret et le fantôme, et que le terme de "Monsieur Charles" se retrouve souvent sous la plume de l'auteur en tant que "pseudonyme" ou surnom pour un personnage, lorsque celui-ci par exemple veut qu'on ignore ses agissements
      • Ernest (et ses variantes Ernst et Ernesto) se trouve en dix-neuf occurrences; prénom utilisé pour plusieurs personnages importants dans la première partie du corpus (Michoux dans Le chien jaune, l'enfant de chœur dans L'affaire Saint-Fiacre, Grandmaison dans Le port des brumes, Malik dans Maigret se fâche, Descharneau dans La fenêtre ouverte, Combarieu dans Le client le plus obstiné du monde), il est réservé ensuite à des personnages épisodiques
      • Pierre (et sa variante Pierrot) se rencontre en vingt occurrences; c'est le prénom de quelques personnages importants, généralement des hommes plutôt jeunes: Le Clinche dans Au rendez-vous des Terre-Neuvas, Delteil dans Le revolver de Maigret, Eyraud dans Maigret se trompe, Mazet dans Maigret tend un piège, Duché dans Maigret aux Assises
      • Albert apparaît en vingt-deux occurrences: prénom de quelques personnages importants aux attributions fort diverses (Forlacroix dans La maison du juge, Babeau dans Félicie est là, Retailleau dans L'inspecteur Cadavre, Rochain dans Maigret et son mort, Jorisse dans Maigret et l'homme du banc, Falconi dans Maigret et la jeune morte), c'est un prénom souvent attribué au personnel de maison, d'hôtel ou de café; c'est aussi le prénom des inspecteurs Lapointe et Janvier
      • François est aussi présent en vingt-deux occurrences: prénom attribué d'abord à des personnages épisodiques, il devient par la suite celui de personnages importants, secondaires ou principaux: Lepape dans Félicie est là, d'Hoquélus dans Maigret à New York, Lagrange dans Le revolver de Maigret, Keller dans Maigret et le clochard, Mélan dans Maigret se défend, Ricain (dit aussi Francis) dans Le voleur de Maigret, Paré dans L'ami d'enfance de Maigret
      • Jules apparaît dans vingt-six occurrences; avant d'être le prénom attitré de Maigret (qui s'est d'abord appelé Joseph dans L'écluse no 1, seul roman de la période Fayard où il est prénommé; il reçoit le prénom de Jules dans Maigret se fâche, où c'est l'antipathique Malik qui le lui rappelle, alors que "depuis des années et des années, personne ne l'appelait Jules, à tel point qu'il en avait presque oublié son prénom", et ce n'est pas ça qui va lui donner du plaisir à ce prénom, qu'il évite autant que possible…), il n'a servi qu'à quelques personnages, dont Lapie dans Félicie est là; Mosselet dans Tempête sur la Manche; on le retrouve ensuite pour d'autres personnages, mais, à part Piquemal dans Maigret chez le ministre, c'est le plus souvent pour des personnages secondaires, voire épisodiques
      • Emile (et sa variante Mimile) apparaît en vingt-huit occurrences; ce n'est jamais un prénom anodin sous la plume de l'auteur, qui le réserve presque toujours à des personnages importants de l'intrigue, comme Gallet (Monsieur Gallet décédé), Klein (Le pendu de Saint-Pholien), Michonnet (La nuit du carrefour), Gautier (L'affaire Saint-Fiacre), Ducrau (L'écluse no 1), Janin (La maison du juge), Blaise (Signé Picpus), Mimile (Maigret se fâche), Chevrier (Maigret et son mort), Duffieux (Les vacances de Maigret), M. Emile (Mon ami Maigret), Paulus (Maigret en meublé), Chalus (Maigret a peur), Lentin (Un échec de Maigret), Boulay (La colère de Maigret), Parendon (Maigret hésite), Grosbois (Menaces de mort)
      • Louis apparaît également en vingt-huit occurrences; attribué à quelques personnages épisodiques, on le retrouve aussi pour des personnages plus ou moins importants: Jeunet dans Le pendu de Saint-Pholien, Grand-Louis dans Le port des brumes, Fillou dans L'inspecteur Cadavre, Viaud dans La première enquête de Maigret, Thouret dans Maigret et l'homme du banc, l'ami de Pierrot dans Maigret se trompe, Paumelle dans Maigret à l'école, Boubée dans La colère de Maigret, M. Louis dans La patience de Maigret, Pélardeau dans Maigret à Vichy, Mahossier dans Maigret et l'homme tout seul, M. Louis dans L'improbable Monsieur Owen, et un certain nombre de P'tit Louis, dont P'tit Louis dans Au rendez-vous des Terre-Neuvas et P'tit Louis dans Mademoiselle Berthe et son amant
      • Jean se rencontre en quarante-cinq occurrences; beaucoup attribué à des personnages principaux dans le début du corpus (Archambault dans Le charretier de la Providence, Radek dans La tête d'un homme, Servières dans Le chien jaune, Duclos dans Chez les Flamands, Chabot dans La danseuse du Gai-Moulin, Métayer dans L'affaire Saint-Fiacre, Ramuel dans Les caves du Majestic, Maura dans Maigret à New York), il est ensuite réservé plutôt aux personnages secondaires, voire épisodiques; notons que c'est le prénom donné au garçon de bureau de la PJ dans le cycle Fayard, avant qu'il soit "supplanté" par le vieux Joseph dans la période Presses de la Cité
      • Joseph apparaît dans quarante-neuf occurrences, dont dix sont réservées exclusivement au vieux garçon de bureau; c'est aussi le prénom de Moers, et celui du garçon de la Brasserie Dauphine; c'est encore le prénom de nombreux personnages importants: Van Damme dans Le pendu de Saint-Pholien, Heurtin dans La tête d'un homme, Peeters dans Chez les Flamands, Ambrosini dans Liberty Bar, Audiat dans Maigret, Mascouvin dans Signé Picpus, Gastin et le fils Rateau dans Maigret à l'école, Mascoulin dans Maigret chez le ministre, Goldman dans Un échec de Maigret, Leroy dans La pipe de Maigret

     
  3. PRÉNOMS DES PERSONNAGES FÉMININS

    1. Prénoms féminins peu fréquents

      1. les prénoms à une seule occurrence

        Parmi les 103 prénoms utilisés en une seule occurrence, 70 (soit 68%) caractérisent soit un personnage principal (45 prénoms) du roman ou de la nouvelle, soit un personnage secondaire (25 prénoms); les 33 autres prénoms sont utilisés pour des personnages épisodiques, soit simplement mentionnés dans le récit (par exemple, Yvette chez Mariette Gibon dans Maigret et l'homme du banc, ou Dorothy Payne dans Maigret voyage), soit faisant une apparition plus ou moins furtive (comme Angelina Dodds dans La maison du juge ou Irène de Marchangy dans Maigret et les vieillards).

        Les 45 prénoms réservés à un seul personnage principal sont: Ada (Farano dans La colère de Maigret), Adine (Hulot dans La maison du juge), Aglaé (la postière dans Mon ami Maigret), Aimée (Malik dans Maigret se fâche), Anneke (Van Houtte dans Maigret et le clochard), Any (Van Elst dans Un crime en Hollande), Aurore (Gallet dans Monsieur Gallet, décédé), Beetje (Liewens dans Un crime en Hollande), Bessy (Mitchell dans Maigret chez le coroner), Christine (Josset dans Une confidence de Maigret), Clotilde (Motte dans Le notaire de Châteauneuf), Colette (Martin dans Un Noël de Maigret), Désirée (Brault dans Maigret se trompe), Edna (Reichberg dans La tête d'un homme), Eléonore (Boursang dans Monsieur Gallet, décédé), Eliane (Paget dans Menaces de mort), Else (Andersen dans La nuit du carrefour), Eva (belle-sœur de Goldfinger dans Maigret et l'inspecteur malgracieux), Gabrielle (Vivien dans Maigret et l'homme tout seul), Gigi (l'amie de Charlotte dans Les caves du Majestic), Gina (Martini dans Liberty Bar), Jaquette (Larrieu dans Maigret et les vieillards), Jenny (la belle-sœur de Marton dans Les scrupules de Maigret), Jessie (Dewey dans Maigret à New York), Jojo (la bonne de l'Arche dans Mon ami Maigret), Josée (Papet dans L'amie d'enfance de Maigret), Josépha (Chauvet dans Maigret s'amuse), Lena (Leinbach dans Jeumont, 51 minutes d'arrêt!), Léone (la secrétaire dans Maigret et l'homme du banc), Léonie (Birard dans Maigret à l'école), Liesbeth (Popinga dans Un crime en Hollande), Loraine (Martin dans Un Noël de Maigret), Mariette (Gibon dans Maigret et l'homme du banc), Marinette (Augier dans Maigret et le fantôme), Mina (Barillard dans La patience de Maigret), Mirella (Jonker dans Maigret et le fantôme), Monita (Malik dans Maigret se fâche), Nathalie (Sabin-Levesque dans Maigret et Monsieur Charles), Nelly (Velthuis dans Maigret et l'affaire Nahour), Nora (Carus dans Le voleur de Maigret), Nouchi (Siveschi dans Cécile est morte), Sonia (Lipchitz dans Peine de mort), Sophie (Ricain dans Le voleur de Maigret), Stéphanie (Polintskaïa dans Stan le tueur), Yvonne (Moncin dans Maigret tend un piège).

        Les 25 prénoms réservés à un seul personnage secondaire sont: Adrienne (Laur dans Maigret, Lognon et les gangsters), Augustine (une locataire de la place des Vosges dans L'amoureux de Madame Maigret), Babette (la bonne des Grosbois dans Menaces de mort), Carlotta (la bonne des Josset dans Une confidence de Maigret), Carola (la bonne du Dr Mélan dans Maigret se défend), Caroline (la nourrice de Deligeard dans La vieille dame de Bayeux), Claudine (Marella dans La folle de Maigret), Dolorès (la bonne des Aresco dans Maigret et les braves gens), Dora (Strevzki dans L'homme dans la rue), Erna (Bolton dans Maigret chez le coroner), Fanny (la "folle" dans L'ombre chinoise), Jocelyne (Huguet dans Le voleur de Maigret), Josette (Fay dans La patience de Maigret), Lucia (Pagliati dans Maigret et le tueur), Lucienne (Jouffroy dans L'Etoile du Nord), Maguy (la journaliste dans Maigret tend un piège), Mauricette (Gallois dans Maigret et le tueur), Minou (Batille dans Maigret et le tueur), Noémi (la femme de chambre dans Un échec de Maigret), Odile (la bonne des Moncin dans Maigret tend un piège), Pauline (la locataire des Chabot dans La danseuse du Gai-Moulin), Potsi (Siveschi dans Cécile est morte), Tania (une danseuse dans Maigret au Picratt's), Victorine (la mère de Heurtin dans La tête d'un homme), Zoé (une entraîneuse dans Maigret et monsieur Charles).

      2. les prénoms à deux occurrences

        Parmi les 31 prénoms à deux occurrences, on trouve dix prénoms dont la première occurrence est réservée à un personnage principal, et la seconde occurrence ne concerne qu'une mention épisodique: Amélie (Potru dans Les larmes de bougie), Annette (Duché dans Une confidence de Maigret), Bernadette (Amorelle dans Maigret se fâche), Charlotte (l'amie de Prosper Donge dans Les caves du Majestic), Ernestine (Jussiaume dans Maigret et la Grande Perche), Félicie (la bonne de Lapie dans Félicie est là), Géraldine (Léonard dans Les mémoires de Maigret), Jaja (dans Liberty Bar), Raymonde (la bonne dans Maigret se fâche), Renée (Planchon dans Maigret et le client du samedi).

        5 prénoms sont utilisés en première occurrence pour un personnage secondaire, et en deuxième occurrence comme mention épisodique: Betty (une danseuse dans Maigret au Picratt's), Dolly (la remplaçante d'Arlette dans Maigret au Picratt's), Georgette (la bonne de Jeanne Debul dans Le revolver de Maigret), Mélie (la bonne des Ducrau dans L'écluse no 1), Nana (la clocharde dans Maigret et l'homme tout seul)

        3 prénoms sont utilisés dans les deux occurrences pour un personnage principal: Ginette (l'amie de Marcellin dans Mon ami Maigret et la femme de Meurant dans Maigret aux Assises), Gloria (Negretti dans Le charretier de la Providence et Lotti dans L'amie de Madame Maigret), Véronique (Lachaume dans Maigret et les témoins récalcitrants et Fabre dans Maigret et les braves gens).

        4 prénoms sont utilisés dans les deux occurrences pour un personnage secondaire: Florence (Wilton dans Maigret et le voleur paresseux et la sœur de Mme Maigret dans Maigret et le clochard), Gertrud et Gertrude (Borms dans Les caves du Majestic et Oosting dans Maigret et la Grande Perche), Liliane (Laboine dans Maigret et la jeune morte et Pigou dans Maigret et le marchand de vin), Muriel (Britt dans Un échec de Maigret et Halligan dans Maigret voyage).

        6 prénoms sont utilisés dans une occurrence pour un personnage principal et l'autre pour un personnage secondaire: Claire (Marelle dans Maigret et Monsieur Charles et Jusserand dans Maigret s'amuse), Justine (Cuendet dans Maigret et le voleur paresseux et la mère de M. Emile dans Mon ami Maigret), Mado (Feinstein dans La guinguette à deux sous et la compagne de Mascarelli dans Maigret, Lognon et les gangsters), Paulette (Lachaume dans Maigret et les témoins récalcitrants et Parendon (Bambi) dans Maigret hésite), Valentine (Besson dans Maigret et la vieille dame et Forlacroix dans La maison du juge), Viviane (La Pommeraye dans L'auberge aux noyés et la jeune fille chez Mlle Irène dans Maigret et la jeune morte).

      3. les prénoms à trois et quatre occurrences

        Parmi les 16 prénoms à trois occurrences, on trouve: Adèle (Noirhomme dans Au rendez-vous des Terre-Neuvas, Bosquet dans La danseuse du Gai-Moulin, et la compagne du Musicien dans Félicie est là, trois "filles faciles"), Eveline et la variante Evelina (Jave dans Maigret s'amuse, Schneider dans Maigret et le voleur paresseux, Nahour dans Maigret et l'affaire Nahour, un prénom attribué à trois personnages principaux), Lise (Forlacroix dans La maison du juge, Gendreau dans La première enquête de Maigret, la bonne des Parendon dans Maigret hésite, trois jeunes femmes), Sylvie (trois autres "filles faciles", dans Liberty Bar, Maigret, Lognon et les gangsters et Maigret et le client du samedi).

        Parmi les 19 prénoms à quatre occurrences, on trouve: Arlette (Sudre dans Maigret et la vieille dame, la danseuse dans Maigret au Picratt's, une fille dans Maigret et l'homme du banc, une prostituée victime de Moncin dans Maigret tend un piège; si deux sont officiellement déclarées comme "filles publiques", les deux autres entretiennent aussi de multiples rapports avec les hommes…), Cécile (attribué à deux reprises à des jeunes femmes: Pardon dans Cécile est morte et Ledru dans La vieille dame de Bayeux, et une fois à une enfant, la petite Cécile Perrin dans Maigret aux Assises), Clémentine (attribué à trois femmes âgées: Bréjon dans La maison du juge, Pholien dans Maigret et le client du samedi, Michou dans Maigret et l'homme tout seul), Ellen (prénom pour quatre femmes d'origine anglaise ou américaine: Crosby dans La tête d'un homme, Darroman dans Les caves du Majestic, Wilcox dans Mon ami Maigret, Ward dans Maigret voyage), Fernande (attribué aussi à des femmes qui ont ou ont eu de nombreux rapports avec les hommes: Bosquet dans Maigret, Steuvels dans L'amie de Madame Maigret, Fumal dans Un échec de Maigret, et une fille habituée du Vieux Pressoir dans Le voleur de Maigret), Lulu (un surnom attribué à plusieurs "filles faciles": Françoise Binet dans Maigret en meublé, la copine d'Ernestine dans Maigret et la Grande Perche, Louise Filon dans Maigret se trompe, La Torpille dans La patience de Maigret), Thérèse (pour trois servantes: dans La maison du juge, dans Maigret à l'école, dans Vente à la bougie).

    2. Prénoms féminins plus fréquents

      1. les prénoms à cinq et six occurrences

        Parmi les 10 prénoms à cinq occurrences, on trouve Angèle (pour deux personnages principaux: Louette dans La folle de Maigret et la servante dans Ceux du Grand Café, et un personnage secondaire: Mme Sauget dans Maigret et le fantôme), Catherine (pour les femmes d'un certain âge: la femme du bal dans L'écluse no 1, Mme Biron dans Signé Picpus, la servante des Lachaume dans Maigret et les témoins récalcitrants), Martine (qui apparaît très tard dans le corpus, pour Martine Gilloux dans Un échec de Maigret; il est réutilisé immédiatement dans le roman suivant, pour Martine Chapuis dans Maigret s'amuse, puis pour quelques personnages épisodiques).

        Parmi les 7 prénoms à six occurrences, on trouve Anna (un prénom pour marquer l'origine étrangère, surtout flamande, d'un personnage: Gorskine dans Pietr le Letton, Peeters dans Chez les Flamands, Bebelmans dans Mon ami Maigret, de Groot dans Maigret voyage, Van Houtte dans Maigret et le clochard, Keegel dans Maigret et l'affaire Nahour), Eugénie (pour les servantes et les bonnes: celle des Gallet dans Monsieur Gallet, décédé, celle de Campois dans Maigret se fâche, celle des Pardon dans Maigret et le tueur; pour les femmes de ménage: celle des Serre dans Maigret et la Grande Perche; ou pour les cuisinières: celle des Barion dans Monsieur Lundi), Isabelle (il faut attendre la période Presses de la Cité pour trouver le premier personnage portant ce prénom: c'est Isabelle Auger dans Le client le plus obstiné du monde; on trouve par la suite plusieurs Isabelle: la jeune pensionnaire de Mlle Clément dans Maigret en meublé, la femme de Vernoux dans Maigret a peur, la princesse de V. dans Maigret et les vieillards, la fille de Planchon dans Maigret et le client du samedi), Juliette (après les deux personnages principaux que sont Juliette Martin dans L'ombre chinoise et Juliette Boynet dans Cécile est morte, on trouve encore Juliette Tremblet dans On ne tue pas les pauvres types, puis les autres personnages portant ce prénom deviennent épisodiques), Mélanie (c'est le prénom de trois patronnes de bistro: dans Cécile est morte, dans Maigret se trompe, dans Maigret et le fantôme).

      2. les prénoms à sept, huit et neuf occurrences

        Les 4 prénoms à sept occurrences sont:

        • Aline: c'est un prénom attribué à plusieurs personnages principaux: Aline Gassin dans L'écluse no 1, Aline Calas dans Maigret et le corps sans tête, Aline Bauche dans Maigret se défend et La patience de Maigret; trois personnages qui s'attirent la sympathie de Maigret; les autres personnages portant ce prénom sont épisodiques
        • Antoinette: c'est le prénom de six personnages plus ou moins importants de l'intrigue: Mme Le Cloaguen dans Signé Picpus, Mme Machère dans Maigret et l'homme du banc, Antoinette Ollivier dans Maigret se trompe, Antoinette Chauvet dans Maigret s'amuse, Mlle Vague dans Maigret hésite, Antoinette Lesourd dans Maigret et le client du samedi
        • Emilie: seuls deux personnages importants sont dotés de ce prénom: Mme Thouret dans Maigret et l'homme du banc et Mme Mosselet dans Tempête sur la Manche; les autres sont des personnages épisodiques
        • Monique: c'est un prénom réservé aux jeunes filles (Monique Thouret dans Maigret et l'homme du banc, Monique Batille dans Maigret et le tueur), et aux petites filles en personnages épisodiques (comme la fille de Janvier dans Maigret chez le ministre)

        Les 4 prénoms à huit occurrences sont:

        • Hélène (et sa variante anglophone Helen): prénom de plusieurs personnages plus ou moins importants, depuis Mme Grandmaison dans Le port des brumes, jusqu'à Hélène Lange dans Maigret à Vichy, en passant par Hélène Godreau dans Les vacances de Maigret, Hélène Grossot dans L'amie de Madame Maigret ou Helen Donahue dans Maigret, Lognon et les gangsters
        • Léontine: à part la jeune bonne, amie de Félicie, c'est un prénom plutôt réservé aux femmes d'un certain âge, comme la cuisinière des Naud (L'inspecteur Cadavre), la femme de ménage de Courçon (Maigret a peur), la tante de Meurant (Maigret aux Assises), ou Mme de Caramé (La folle de Maigret)
        • Marthe: c'est un prénom attribué à des personnages secondaires, voire épisodiques; on mentionnera la femme de James (La guinguette à deux sous), la femme de ménage de Cageot (Maigret), Mme Duffieux (Les vacances de Maigret), la jeune auxiliaire Marthe Jusserand (Maigret tend un piège) et Marthe Dorval la victime dans L'auberge aux noyés
        • Mathilde: c'est un prénom attribué à toutes sortes de personnages, comme la jeune amie de Joseph dans La pipe de Maigret, Mme Goldfinger dans Maigret et l'inspecteur malgracieux, la vieille Mathilde dans L'ombre chinoise, la servante des Ducrau dans L'écluse no 1, ou la femme de chambre de Bernadette Amorelle dans Maigret se fâche; c'est un prénom qui disparaît quasiment complètement du corpus pendant la période Presses de la Cité

        Les 5 prénoms à neuf occurrences sont:

        • Emma: c'est un prénom beaucoup attribué aux bonnes et aux filles de salle; on mentionnera la fille du Café de la Marine dans Le charretier de la Providence, la fille de l'Hôtel de l'Amiral dans Le chien jaune, la bonne du crémier dans Signé Picpus
        • Blanche: c'est un prénom qui apparaît tard dans le corpus, pendant la période Presses de la Cité; on peut mentionner Blanche Dubut, une pensionnaire chez Mlle Clément (Maigret en meublé), Blanche Lamotte la secrétaire du ministre Point (Maigret chez le ministre), Mme Blanche tenancière d'une maison de rendez-vous (Maigret et le marchand de vin), Blanche Bonnard propriétaire de night-clubs (Maigret et Monsieur Charles), Blanche Pigoud l'amie de La Puce (Maigret et l'indicateur)
        • Joséphine: c'est le prénom de quelques personnages plus ou moins importants de l'intrigue (Joséphine Beausoleil dans Le fou de Bergerac, Joséphine Papet dans L'ami d'enfance de Maigret, Joséphine Croizier dans La vieille dame de Bayeux), et de plusieurs personnages épisodiques, pour la plupart des femmes d'un certain âge
        • Julie et Julia: c'est le nom de deux personnages principaux (Julie Legrand dans Le port des brumes et Julia Michaux dans Vente à la bougie), et de nombreux personnages épisodiques, pour la majorité des serveuses et des bonnes
        • Rose: c'est le nom de quelques personnages plus ou moins importants de l'intrigue (la maîtresse de Ducrau dans L'écluse no 1, la bonne de Valentine dans Maigret et la vieille dame, la femme de Fred dans Maigret au Picratt's, la patronne du Vieux Pressoir dans Le voleur de Maigret), et de nombreux personnages épisodiques, qui sont, pour la plupart, soit des femmes "venues du trottoir", soit des bonnes

    3. Les huit prénoms les plus fréquents

      On peut faire ici les mêmes remarques que nous avons faites plus haut à propos des dix prénoms masculins les plus fréquents, à la fois par rapport à leur fréquence dans l'œuvre simenonienne en général, et par rapport à leur fréquence dans la société française contemporaine de la rédaction des romans.

      Les huis prénoms sont, du moins fréquent au plus fréquent dans le corpus: Marcelle, Lucile, Olga, Louise, Berthe, Germaine, Jeanne, Marie. D'après les statistiques de l'INSEE, Marie reste le prénom le plus souvent donné jusqu'au milieu des années 1950; Jeanne est le deuxième prénom le plus fréquent jusque dans les années 1920, pour descendre ensuite dans le classement (il occupe encore la 18e place au début des années 40); Berthe occupe le 18e rang en 1902, puis disparaît des 20 premiers rangs déjà en 1911; Germaine est dans les 10 premiers rangs en 1911, puis descend au 14e rang en 1920, avant de disparaître des 20 premiers rangs déjà en 1929; Louise est dans les 10 premiers rangs jusqu'en 1911, puis passe au 18e rang en 1920; ni Olga ni Lucile ne se trouvent dans les vingt premiers rangs déjà en 1902; Marcelle est dans les dix premiers rangs jusqu'en 1920, puis descend au 18e rang en 1929, avant de disparaître des vingt premiers rangs au début des années 1930. On peut donc dire que, d'une part, encore plus que pour les prénoms masculins, Simenon utilise certains prénoms féminins déjà presque démodés au moment de la rédaction des romans; et d'autre part, que certains des prénoms favoris de l'auteur ne semblent pas être choisis en fonction de leur fréquence d'emploi dans la population, mais selon d'autres critères (femmes rencontrées par Simenon et qui lui auraient laissé une forte impression ?) qu'il faudrait encore déterminer; la recherche reste à faire...

      Revenons plus en détail sur chacun de ces huit prénoms:

      • Marcelle: ce prénom apparaît en dix occurrences, mais le plus souvent pour des personnages épisodiques; notons, pour les personnages plus importants, la concierge dans Maigret et la jeune morte, la jeune amie de Jo Mori dans Maigret et l'indicateur, et le véritable prénom de Mirella dans Maigret et le fantôme
      • Lucile compte onze occurrences; il apparaît au début de la période Presses de la Cité, et l'auteur l'emploie alors volontiers pour toutes sortes de personnages plus ou moins importants de l'intrigue, depuis la vieille Lucile dans Maigret à New York, jusqu'à Lucile Decaux dans Maigret se trompe, en passant par la petite Lucile dans Les vacances de Maigret, l'amie de Bob dans La première enquête de Maigret, la femme de chambre de l'Hôtel de Bretagne dans Maigret, Lognon et les gangsters, la sœur de Vernoux dans Maigret a peur; par la suite et jusqu'à la fin du corpus, le prénom n'est plus attribué qu'à quelques personnages épisodiques
      • Olga apparaît dans treize occurrences: on trouve ce prénom tout au début du corpus, où il est utilisé pour la petite fille de Berthe Swaan, on le retrouve ensuite dans trois nouvelles (Olga Boulanger dans Monsieur Lundi, Olga Tserewska alias Stéphanie Polintskaïa dans Stan le tueur, Olga Poissonneau dans On ne tue pas les pauvres types), puis dans Les vacances de Maigret (Olga l'amie d'Odette); par la suite, il est réservé à quelques personnages secondaires (Olga Grossot dans L'amie de Madame Maigret, deux "filles de la rue" dans Maigret voyage et Maigret et le voleur paresseux), et plusieurs personnages épisodiques
      • Louise se trouve dans quinze occurrences: le prénom apparaît comme mention épisodique dans Le chien jaune; on le retrouve ensuite comme prénom de deux personnages principaux dans une nouvelle (Louise Voivin dans L'affaire du boulevard Beaumarchais) et dans L'inspecteur Cadavre (Louise Naud), puis en mention épisodique dans L'amie de Madame Maigret; ce n'est qu'à partir de Les mémoires de Maigret que le prénom est attribué à Mme Maigret (c'est d'ailleurs le seul roman, à ma connaissance, où elle est prénommée, puisque, dans les autres romans, son mari l'appelle toujours "Mme Maigret"; rappelons que dans la nouvelle L'amoureux de Madame Maigret, son mari l'appelle "Henriette", comme la mère de Simenon… mais aussi comme Henriette Liberge dite "Boule"…); dans la suite du corpus, le prénom est attribué à plusieurs personnages importants, dont trois jeunes femmes pour lesquelles Maigret se sent plein d'empathie (Sabati dans Maigret a peur, Filon dans Maigret se trompe, Laboine dans Maigret et la jeune morte), puis d'autres personnages moins "charismatiques", comme Louise Bourges dans Un échec de Maigret, la comtesse Palmieri dans Maigret voyage, Louise Bodin dans Maigret et l'affaire Nahour; signalons enfin un dernier clin d'œil de l'auteur dans Maigret et Monsieur Charles, avec la vieille marchande de fleurs Louisa, que Maigret "avait connue jeune et fringante, une des plus belles filles à faire le trottoir", et "une fois que [Maigret l'avait] embarquée, [elle avait] bien cru qu'[il allait] en profiter"…
      • Berthe se trouve dans dix-huit occurrences: il apparaît tout au début du corpus (Berthe Swaan dans Pietr le Letton), puis on le retrouve pour quelques personnages épisodiques, ainsi que pour Berthe Decharme (L'écluse no 1), avant qu'il soit attribué à trois jeunes femmes qui ne laissent pas de marbre le commissaire (Mlle Berthe dans Mademoiselle Berthe et son amant, Berthe Pardon dans Cécile est morte, Berthe Janiveau dans Signé Picpus); on ne le trouve ensuite que pour quelques rares personnages secondaires (une caissière dans Le client le plus obstiné du monde, une cuisinière dans Maigret et l'homme tout seul) et des personnages épisodiques, dont plusieurs secrétaires
      • Germaine apparaît également dans dix-huit occurrences: c'est un prénom que l'auteur réserve à un bon nombre de personnages plus ou moins importants, mais très différents dans leurs typologie: la femme d'Oscar dans La nuit du carrefour, Mme Couchet dans L'ombre chinoise, Germaine Piedboeuf dans Chez les Flamands, Mme Rivaud dans Le fou de Bergerac, Germaine Devon dans L'improbable Monsieur Owen, Germaine Baboeuf dans La première enquête de Maigret, la sœur de Lapointe dans L'amie de Madame Maigret, Mme Gouin dans Maigret se trompe, Mme Gastin dans Maigret à l'école, Germaine Laboine dans Maigret et la jeune morte, la bonne des Fumal dans Un échec de Maigret
      • Jeanne apparaît dans vingt-cinq occurrences; c'est encore un prénom attribué à toutes sortes de personnages: Jeanne Jeunet dans Le pendu de Saint-Pholien, Jeanne Ducrau dans L'écluse no 1, Mlle Jeanne dans Signé Picpus, Jeanne Fénard dans Tempête sur la Manche, la patronne de l'Auberge de l'Ange dans Maigret se fâche, la femme de chambre des Bellamy dans Les vacances de Maigret, Jeanne Debul dans Le revolver de Maigret, la sœur de Mme Thouret dans Maigret et l'homme du banc, Jeanne Vernoux dans Maigret a peur, Jeanne Fumal dans Un échec de Maigret, la vieille Mlle Jeanne dans Maigret et les braves gens, Jeanne Chabut dans Maigret et le marchand de vin
      • Marie (et les variantes "xénophones" Mary et Maria) apparaît dans vingt-sept occurrences: prénom réservé à de nombreux personnages principaux dans la première moitié du corpus (Mary Lampson dans Le charretier de la Providence, Marie Leonnec dans Au rendez-vous des Terre-Neuvas, Marie Tatin et Marie Vassilief dans L'affaire Saint-Fiacre, Maria Peeters dans Chez les Flamands, Marie Deligeard dans Les caves du Majestic, Marie Picard dans Signé Picpus, sœur Marie des Anges dans Les vacances de Maigret, Maria de la bande des Tchèques dans Maigret et son mort, Marie la bonne des Gendreau dans La première enquête de Maigret, Maria Van Aerts dans Maigret et la Grande Perche), il devient ensuite réservé à quelques personnages secondaires (Maria Smelker dans Maigret à l'école, Marie Jalon dans Maigret et Monsieur Charles), et plusieurs personnages épisodiques

     
  4. CONCLUSION

    Que peut-on conclure de cette analyse ? D'abord, que si la panoplie de l'auteur quant au choix des prénoms est assez vaste, ceux-ci sont néanmoins utilisés dans un choix relativement limité quant à leur réemploi d'un roman à l'autre; autrement dit, que Simenon opère un "tri" dans ces prénoms, que pour certains il utilise préférentiellement pour caractériser certains personnages, tandis que d'autres prénoms semblent utilisés plus ou moins au hasard de l'inspiration, ou, tout au moins, que leur choix dans l'intrigue ne semble pas procéder d'une option évidente aux yeux du lecteur.

    Ensuite, que certains prénoms sont employés sont comme autant de points de repère pour le lecteur, qui s'y retrouve dans un monde en quelques sorte "rassurant", lui donnant l'illusion d'un monde connu, dans lequel les bonnes s'appellent Rose, les femmes de ménage Eugénie, les filles de salle Emma, les gars du Milieu Jo ou Fred, les barmen Bob, et où Maigret va prendre un petit vin blanc ou un calvados Chez Fernand ou Chez Léon, tandis que, dans le cabaret voisin, il va passer la soirée en compagnie d'une Arlette ou d'une Sylvie…

Home  Bibliography  Reference  Forum  Plots  Texts  Simenon  Gallery  Shopping  Film  Links