Bibliography   Reference   Forum   Plots   Texts   Simenon   Gallery   Shopping   Film   Links

Le Soir magazine
12 février, 2003

L'Année Simenon

Simenonville se souvient...
Simenon à Paris
Une star jamais honorée
Une œuvre immense
Simenon dans la Pléiade
Les trésors du Fonds Simenon
Les mémoires intimes d'un fils
Sa dernière demeure
Une vie de ruptures...
Au menu de la fête...
La production Simenon
Ils ont tous joué Maigret
Au cinéma, 57 films

Simenon à Paris

Simenon est arrivé à Paris le 14 décembre 1922, à onze heures du soir :

Pendant une éternité j'ai mangé douze croissants tous les matins avec mes trois tasses de café.

Le métier à ce rythme finit par nourrir son homme, même dans le Paris des années folles où Simenon reçoit beaucoup et se fait connaître.

C'est une sorte d'écrivain public, une machine à débiter de la prose sur commande pour Fayard, Ferenczi, Tallandier, sous quinze pseudonymes, soit plus de deux cents ouvrages, plus le millier de contes, bluettes pour journaux galants et autres « folleries » et ce à partir de « Au pont des Arches », le premier Sim écrit à seize ans et demi, à Liège.

Des débuts difficiles à Paris, croissants et camemberts et puis déjà l'argent. Mais ce n'est encore qu'un Balzac du pauvre, l'autre est en gestation. Il voyage déjà beaucoup, notamment en bateau sur les canaux d'Europe occidentale : France, Belgique, Hollande.

René Henoumont

Le Soir magazine
12 février, 2003

L'Année Simenon

Simenonville se souvient...
Simenon à Paris
Une star jamais honorée
Une œuvre immense
Simenon dans la Pléiade
Les trésors du Fonds Simenon
Les mémoires intimes d'un fils
Sa dernière demeure
Une vie de ruptures...
Au menu de la fête...
La production Simenon
Ils ont tous joué Maigret
Au cinéma, 57 films


Home   Bibliography   Reference   Forum   Plots  Texts   Simenon   Gallery   Shopping   Film   Links