Home   Bibliography  Reference  Forum  Plots  Texts  Simenon  Gallery  Shopping  Film  Links


lundi 7 juillet 2003

Index

Les chaleurs pas désagréables de Porquerolles

Titre. « Mon ami Maigret. »
Lieux. Paris et Porquerolles.
Héros. Mister Pyke, inspecteur de Scotland Yard.
Forme. Pyke oblige Maigret à modifier sa tactique habituelle.
Première publication. Presses de la Cité, 1949.

PIERRE MAURY

Maigret est bien ennuyé : on lui a collé sur le dos un visiteur encombrant, l'inspecteur Pyke, venu de Scotland Yard observer les méthodes de travail du célèbre commissaire français.

Pyke est extrêmement discret et ne dit pas grand-chose. Mais il observe, depuis trois jours déjà, et Maigret se sent épié, situation désagréable. A la limite de la mauvaise humeur, il accepte pourtant d'emmener Pyke à Porquerolles, où un certain Marcellin a été assassiné quelques heures après s'être vanté, plus qu'à moitié ivre, d'être l'ami de Maigret…

C'est l'un des meilleurs aspects de « Mon ami Maigret » : comment le commissaire, sous le regard de Pyke, se sent contraint d'agir à la manière qu'on attend de lui plutôt qu'à une autre, plus naturelle. Ainsi, à peine arrivé sur l'île, et alors qu'il n'a aucune envie de faire défiler les habitants pour des interrogatoires classiques, il les convoque malgré tout dans le bureau de la mairie où il a été installé. A contrecœur, et toujours à cause de Pyke, cet empêcheur de flâner en rond : Le prendrait-on au sérieux s'il se mettait à rôder dans l'île en homme qui n'a rien d'autre à faire ? Pourtant, c'était l'île qui l'intéressait en ce moment, et non telle ou telle personne en particulier.

Le rôle de composition que se donne Maigret provoquera des moments cocasses, quand il se rendra compte, en interrogeant Pyke, que certains enquêteurs britanniques prennent aussi leur temps et n'ont pas plus de méthode que lui.

Une autre donnée forte de ce roman très réussi est l'espèce de moiteur sexuelle qui imprègne l'atmosphère. Il y a là des couples illégitimes qui parfois se baignent nus, une tenancière de maison close, un retraité du « milieu » qui fait venir sa poule pour le week-end…

Il y a surtout Jojo, la petite servante de l'Arche de Noé où loge Maigret. Celui-ci lui donne entre 16 et 20 ans (il apprendra qu'elle en a 19) et la détaille, au fil des jours, en homme empli d'un vague désir dont il sait qu'il ne mènera à rien. Elle a une odeur particulière : C'était à la fois sourd et épicé, pas désagréable. Elle a de petits seins pointus. Dans l'escalier, on apercevait la petite culotte rose qui enveloppait son petit derrière. Le matin, sa robe trop courte lui colle à la peau, et elle paraissait nue en dessous… C'en est presque obsessionnel.

Là-dessus se greffe une enquête que Maigret clôt avec hâte, pour échapper à la « porquerollite » que lui a promise un habitant d'une île où il fait bon (trop bon ?) vivre et se laisser vivre.

Georges Simenon, « Mon ami Maigret », le Livre de poche, no 14244, 221 pp., 5 euros, et dans « Tout Simenon », tome III, Omnibus.

Le Soir du lundi 7 juillet 2003
© Rossel et Cie SA, Le Soir en ligne, Bruxelles, 2002