Home   Bibliography  Reference  Forum  Plots  Texts  Simenon  Gallery  Shopping  Film  Links


lundi 10 novembre 2003

Index

Culture - L'idée de l'Université attend un promoteur

Une « maison Simenon » à Liège ?

PHILIPPE BODEUX

Avec près de 110.000 visiteurs au compteur, l'exposition « Simenon… un siècle » qui s'est clôturée ce dimanche n'a pas fait un tabac : ses organisateurs espéraient réitérer le succès (200.000 visiteurs) engrangé lors de « Tout Simenon » en 1993. Les revers de fortune de la société organisatrice « Euroculture Production » mise sous concordat depuis le mois d'août n'ont guère favorisé l'afflux de curieux. Le chapiteau va être démonté, les objets et autres documents ayant appartenu à l'écrivain vont rejoindre le fonds Simenon de l'Université de Liège au château de Colonster, à moins qu'ils suivent l'exposition Outre-Quiévrain, si une ville française désire l'accueillir.

Ces manuscrits, lettres, cassettes de dictées mais également bureau, bibliothèques, objets fétiches (machine à écrire, enveloppes jaunes, crayons noirs, chemise à carreau…) ayant tous appartenus à l'écrivain prolifique pourraient bien rejoindre à terme une « Maison Simenon » rue Puits-en-Sock n°58, là où Chrétien Simenon, le grand-père de Georges, tint naguère une chapellerie. Ils seraient rejoints par du mobilier de l'époque et autres objets de la vie quotidienne prêtés par le Musée de la Vie wallonne, le tout contribuant à reconstituer un univers Simenon, celui de son ambiance de travail mais aussi d'une certaine vie liégeoise, correspondant aux souvenirs qu'il a couchés sur papier.

L'idée de cette « Maison Simenon » a été émise par l'Université de Liège et transmise en son temps au Gouverneur Paul Bolland, coordinateur de l'« année Simenon ». Aujourd'hui, la proposition reste sur la table mais n'a guère fait de chemin, faute de moyens financiers. Il faut en effet louer l'ancienne chapellerie, réaliser des aménagements et assurer l'accueil. C'est une idée qui reste envisageable, mais je pense que c'est un problème à régler entre la Ville de Liège et l'Université, déclare le Gouverneur. Quoi qu'il en soit, cette « Maison Simenon » dont le bâtiment est déjà intégré au parcours du même nom rénové à l'occasion de l'«année Simenon», pourrait contribuer à l'attrait touristique de Liège. A l'instar de la maison Mozart à Salzbourg. Et pour le quartier d'Outremeuse, en perte de vitesse commerciale, il s'agirait d'un facteur de relance non-négligeable.·

Le Soir du lundi 10 novembre 2003
© Rossel et Cie SA, Le Soir en ligne, Bruxelles, 2002