Bibliography  Reference  Forum  Plots  Texts  Simenon  Gallery  Shopping  Film  Links

L'humour de Maigret

Murielle Wenger

English translation

Voici encore, toujours en réponse à l'article de Dubourg, quelques extraits du corpus des Maigret, pour appuyer mon plaidoyer "pro riso et ironia Maigreti".

Le revolver de Maigret (REV), chap. 6: Maigret, qui doit partir pour Londres et qui est de mauvaise humeur, reçoit un téléphone du juge d'instruction, qu'il n'apprécie pas beaucoup:

"– Vous dites?
– Je dis que je n'ai pas le temps, que je prends l'avion pour Londres dans trente-cinq minutes.
– Pour Londres?
– C'est cela.
– Mais qu'est-ce que vous avez découvert qui...
– Je m'excuse de raccrocher; l'avion n'attend pas.
Il était dans un tel état d'esprit qu'il ajouta:
– Je t'enverrai des cartes postales!
A ce moment, bien entendu, l'appareil était raccroché. "

L'improbable M. Owen (owe), chap. 1: Maigret jouit de ses vacances dans le Sud:

" Maigret était heureux! Il avait mangé comme quatre, bu comme six, aspiré le soleil par tous les pores comme cinquante candidates à un concours de maillots de bain."

Tempête sur la Manche (man), chap.1: description d'une cliente de la pension, à table:

"La dame triste regardait son merlan à peu près du même œil que le merlan le regardait et elle ouvrait de temps en temps la bouche, non pour manger, mais pour laisser échapper un peu d'air en guise de soupir."

Maigret à New York (NEW), chap. 7: dialogue entre le lieutenant Lewis et Maigret:

"– Qu'est-ce que vous en pensez, lieutenant?
Au lieu d'éclater de rire comme Maigret avait envie de le faire, le collègue d'O'Brien contemplait gravement ses notes et disait:
– Ce n'est pas Mac Gill qui a fait enlever Jean Maura.
– Parbleu!
– Vous le savez ?
– J'en ai la conviction.
– Nous, nous en avons la conviction.
Et il avait l'air de marquer un point en faisant cette distinction entre une certitude américaine et une simple conviction française."

Maigret et le client du samedi (CLI), chap. 3:

"Au fait, Maigret ne lui avait pas demandé de quelle arme il envisageait de se servir.
L'entrepreneur de peinture ne lui avait-il pas déclaré qu'il avait préparé son double crime dans les moindres détails?
Il ne devait pas posséder de revolver et, même s'il en avait un, il était peu probable qu'il s'en serve. Les hommes de sa sorte, la plupart des gens qui ont un métier manuel, ont plutôt tendance à utiliser un de leurs outils familiers.
Quel outil un peintre en bâtiments...
Il [Maigret] ne pouvait s'empêcher de rire tout seul en pensant à un pinceau."

Maigret à Vichy (VIC), chap. 4: Maigret est en cure, il doit donc suivre un régime, et la nourriture qu'il doit absorber ne lui procure guère de plaisir:

"Ils avaient mangé les nouilles qui tenaient lieu de hors-d'œuvre et on venait de leur servir les escalopes [nature!] quand on annonça à Maigret qu'il était demandé au téléphone. [...]
– Allô! ... Je ne vous dérange pas ? Vous étiez déjà à table?...
Il avait reconnu la voix de Lecoeur et il [Maigret] grommela:
– Pour ce que je mange!..."

La maison du juge (JUG), chap. 5: Maigret, prisonnier de la Vendée pluvieuse, attend avec impatience une communication téléphonique très urgente de Nice (où il fait sans doute beau et chaud!), et qui tarde à arriver:

"[Maigret] regarda l'heure []. Qu'est-ce qu'ils fichaient, ces Niçois, dans leur soleil en zinc découpé?"

Félicie est là (FEL), chap. 3:

"Le patron de l'Anneau-d'Or lui a prêté un vieux vélo, sur lequel Maigret a l'air d'un ours savant."


Et si l'on imaginait comme un concours, un défi lancé aux internautes maigretphiles de nous trouver d'autres exemples de l'humour de notre commissaire ?

Home  Bibliography  Reference  Forum  Plots  Texts  Simenon  Gallery  Shopping  Film  Links