Bibliography  Reference  Forum  Plots  Texts  Simenon  Gallery  Shopping  Film  Links

Maigret et les mystères du carrefour

par Murielle Wenger

English translation

En relisant La nuit du carrefour, et en regardant les épisodes adaptés pour la série avec Jean Richard et celle avec Bruno Crémer, je me suis posé la question de la description du lieu de l'enquête, à savoir ce "Carrefour des Trois-Veuves" où se déroule le nœud de l'action.

Il y a quelques années, un Maigretphile, Guido de Crook, avait mis en ligne un site où il présentait certains lieux d'enquêtes de Maigret hors Paris. Ce site, Maigret's journeys in France, a disparu du Net en 2006, mais Steve Trussel a réussi à en récupérer une partie. Parmi les romans étudiés on trouvait La nuit du carrefour. Guido, en analysant le texte du roman, présentait sa version de la localisation des trois maisons du carrefour, un élément important de l'intrigue. J'aimerais revenir sur cette localisation, et en présenter ma version, en m'appuyant sur une relecture du texte, et la comparer aux adaptations mentionnées ci-dessus. Suivons donc pas à pas le texte du roman.

Dans les premières pages, on découvre Maigret à la PJ, à la fin de l'interrogatoire de Carl Andersen, suite à la découverte de l'assassinat du diamantaire. Maigret résume les grandes lignes du procès-verbal de l'interrogatoire. En voici une phrase qui nous permet une première localisation de l'endroit du crime:

"Vous avez loué ensuite une maison de campagne sur la route nationale de Paris à Etampes, à trois kilomètres d'Arpajon, au lieu-dit Carrefour des Trois-Veuves."

La première carte venue nous permet déjà de nous apercevoir que ce carrefour existe réellement. Représenté schématiquement, il ressemble à cela (le nord est en haut du schéma):

Après avoir relâché Andersen, Maigret se rend lui-même sur place:

"Un croisement. Un garage et ses cinq pompes à essence, peintes en rouge. A gauche, la route d'Avrainville, piquée d'un poteau indicateur."

Comme on sait que Maigret vient de Paris, en passant par Arpajon, on constate que la route d'Avrainville part effectivement à sa gauche. Nous sommes bien au bon carrefour.

La suite du texte nous dit:

"Alentour, des champs à perte de vue.

- C'est ici! dit le chauffeur.

Il n'y avait que trois maisons. D'abord celle du garagiste […]. En face, un pavillon en pierre meulière […]. Une plaque de cuivre: Emile Michonnet, assurances.

L'autre maison était à deux cents mètres. Le mur qui entourait le parc ne permettait d'apercevoir que le premier étage, un toit d'ardoise et quelques beaux arbres."

Maintenant, il s'agit de positionner les trois maisons dans le carrefour. Deux premières indications vont nous permettre une approche des lieux: d'abord, dans le procès-verbal de l'interrogatoire relu par Maigret, il est dit: "A sept heures du matin, le dimanche, M. Emile Michonnet, agent d'assurances, qui habite un pavillon à cent mètres de chez vous […]"; d'autre part, Lucas, déjà sur place, donne un coup de téléphone à Maigret: "Allô! je suis au Carrefour des Trois-Veuves. Je vous téléphone du garage qui se dresse à deux cent mètres de la maison des Andersen…"

On peut donc poser que le pavillon des Michonnet est plus proche de la maison des Andersen que le garage ne l'est.

Comment placer les trois maisons les unes par rapport aux autres ? C'est en cela que va consister, comme nous allons le voir, toute la difficulté.

Après la première visite de Maigret aux Andersen, Lucas vient le chercher:

"Is marchaient tous les deux dans l'obscurité, sur le bas-côté de la route. […]. Ils étaient arrivés à la hauteur de la villa des Michonnet, qui était comme une des pointes d'un triangle dont les autres angles étaient formés, d'un part par le garage, de l'autre par la maison des Trois-Veuves. Quarante mètres entre le garage et les Michonnet. Cent mètres entre ces derniers et les Andersen. Pour les relier, le ruban régulier et poli de la route […]."

Le plus logique est de commencer par positionner le garage. Par définition, celui-ci doit se trouver le long de la route nationale. Mais de quel côté de celle-ci ? La suite du texte va nous aider:

"Maigret fit du regard le tour du triangle. […] A droite de la grand-route, en face du garage, le chemin d'Avrainville s'amorçait […]."

Maigret et Lucas sont donc en train de longer la route nationale en direction du nord, et si le chemin d'Avrainville qui part à droite est en face du garage, on peut admettre que celui-ci est à gauche de la route. Nous l'ajoutons à notre schéma en le représentant par un carré muni de la lettre G comme garage.

Jusque là, nous sommes d'accord avec le schéma présenté par Guido de Crook (voir ici). Mais le problème va être maintenant de situer la maison des Michonnet par rapport au garage. On sait, par l'extrait mentionné ci-dessus (l'arrivée de Maigret au carrefour), que la villa de l'assureur est "en face" du garage. Toute la question est de savoir où est cet "en face": à l'est ou au sud du garage ? Guido propose un positionnement à l'est, tandis que je préconise un positionnement au sud. Pour quelle raison ? Voici ma proposition d'explication.

Comme Guido, je m'appuie sur la scène de l'attentat contre Mme Goldberg: Maigret et Lucas se trouvent à l'auberge d'Avrainville, qui, d'après le texte, est relativement proche du carrefour, puisque les policiers peuvent depuis là apercevoir celui-ci:

"Ils parcoururent encore trois fois les deux cents mètres du carrefour, puis Maigret obliqua soudain dans la direction d'Avrainville. Quand il arriva en face de l'auberge, les lampes étaient éteintes […]. Ils se retournèrent. […] Deux phares trouaient la nuit dans la direction du village. Une auto devait virer en face du garage, au ralenti. […] La voiture s'approcha enfin, illuminant les uns après les autres les poteaux télégraphiques. Maigret et Lucas furent pris dans le faisceau de lumière, debout tous les deux en face de l'auberge."

D'après cela, on peut donc ajouter sur notre croquis la position de l'auberge (en mauve):

La suite nous donne d'autres indications: "Le coup de feu [tiré sur Mme Goldberg] était parti du champ, à droite de la route." Maigret se précipite dans le champ, à la poursuite du tireur; il est éclairé par les phares de la voiture: "Il courait en zigzag, comme un lapin poursuivi. La notion de la distance elle-même, à cause de cet éclairage, était faussée. Et c'est ainsi qu'il vit soudain les pompes du garage à moins de cent mètres de lui." Il est apostrophé par Oscar, puis aperçoit "un feu rouge, sur la route nationale, dans la direction d'Arpajon."

Tout ceci nous fait imaginer quel est le chemin parcouru par Maigret dans le champ (en vert sur le croquis):

Jusqu'ici, nous sommes en accord avec l'analyse de Guido. Mais où nous en différons, c'est avec le positionnement de la maison des Michonnet. Ce qui me la fait placer au sud du garage, est l'indice suivant: juste après avoir aperçu le feu rouge du véhicule qui se rend en direction d'Arpajon, Maigret demande à Oscar:

"- Qu'est-ce que c'est ?

- Un camion pour les Halles.

- Il s'est arrêté ?

- Le temps de prendre vingt litres…

On devinait un remue-ménage du côté de l'auberge et le phare continuait à balayer le champ désert. Maigret avisa soudain la maison des Michonnet, traversa la route, sonna."

Le bout de phrase que j'ai souligné me semble définitif: à ce moment, Maigret se trouve dans le champ, ou au bord de la route. En face de lui, le garage. S'il "traverse la route", il n'y a que deux solutions: soit il traverse le chemin d'Avrainville, soit la route nationale; or, la maison des Michonnet étant "en face" du garage, elle ne peut donc se trouver qu'au sud-ouest ou au nord-est; mais si elle était au nord-est, il n'y a pas de raison pour que Maigret traverse alors la route pour s'y rendre… Conclusion: la maison des Michonnet peut se positionner ainsi sur notre croquis:

Par conséquent, si les trois maisons doivent former un triangle au carrefour, il ne reste qu'une possibilité pour positionner la maison des Andersen: au sud-est.

Le tout est de voir maintenant si la suite du texte vient confirmer ou non notre hypothèse. Le lendemain de la mort de Mme Goldberg, Maigret refait le parcours de la nuit dans le champ:

"Les empreintes relevées dans le champ semblaient prouver que […] l'assassin ne s'était pas approché à moins de trente mètres de l'auberge. […] La piste décrivait un arc de cercle pour aboutir au carrefour des Trois-Veuves à égale distance à peu près de la maison des Andersen, de la villa Michonnet et du garage. […] Maigret, quand il émergea sur la route […] vit M. Oscar sur son seuil, les mains dans les poches d'un pantalon trop large, une expression béate sur son visage vulgaire.

– Déjà levé, commissaire, cria-t-il à travers la route.

Au même moment, une voiture s'arrêtait entre le garage et Maigret. C'était la petite 5 CV d'Andersen…"

Tout ceci vient à l'appui de notre hypothèse: au bout de l'arc-de cercle décrit par Maigret, se trouve la route nationale, de l'autre côté de laquelle se trouve le garage. Donc, quand Maigret a traversé la route la nuit précédente, c'est bien de la route nationale qu'il s'agit. Autrement dit, la maison des Michonnet doit aussi être de l'autre côté de la nationale, donc au sud-ouest…

Après le départ de Carl, que Maigret a autorisé à se rendre à Paris, le commissaire se dirige vers la maison d'Andersen: "Il dut passer devant la villa des Michonnet.", nous dit le texte. Donc, Maigret longe la route, et comme la maison d'Andersen est un peu éloignée des deux autres, il passe devant la maison des Michonnet, qu'il voit de l'autre côté de la route. Hypothèse confirmée au retour de Maigret, après sa visite à Else: "M. Michonnet […] se tenait debout dans son jardin minuscule, à regarder la route par-dessus le grillage.", et par toutes les autres fois où Maigret passe devant la maison des Michonnet, à chacun de ses va-et-vient entre l'auberge et la villa des Andersen:

- après sa sieste dans la cour de l'auberge, "Maigret, flanqué de Lucas, passa près du garage […], continua sa route vers la maison des Trois-Veuves. Les portes et les fenêtres de la ville Michonnet étaient closes, mais, une fois de plus, on vit un rideau frémir à la fenêtre de la salle à manger."

- après sa visite à Else, Maigret sort de la villa et voit "Lucas [qui] faisait les cent pas sur la route. […] On voyait [Michonnet] dans son jardinet, qui épiait les deux hommes."

- en fin de journée, Maigret rend visite aux Michonnet, puis se rend auprès d'Else, à qui il annonce qu'il reviendra un peu plus tard; il quitte la maison d'Andersen, et "En passant devant la villa en pierre meulière, Maigret regarda machinalement la fenêtre du premier étage […] Sur le store lumineux se dessinait la silhouette de M. Michonnet assis dans son fauteuil."

- Maigret est retourné à l'auberge pour donner ses ordres à Lucas, puis il repart au carrefour, "en regagnant la grand-route"; il passe devant chez les Michonnet, où il voit toujours le profil de l'assureur.

Remarquons aussi que lorsque Maigret est allé boire l'apéritif chez Oscar, il rentre à l'auberge d'Avrainville, et il n'est pas fait mention d'un passage devant chez Michonnet (alors qu'il est dit que "sur le chemin d'Avrainville, il fut précédé d'un papillon jaune": notons le terme de "chemin" pour nommer cet itinéraire, alors que la maison des Michonnet est bien sur la "route").

- Maigret, lors de sa visite nocturne à Else (lorsqu'il découvre la cachette du revolver derrière le tableau), ouvre à un moment donné la fenêtre de la chambre de la jeune femme: "La route était sous lui, comme une coulée d'encre […]. Les pompes à essence étaient éclairées. Dans la villa des Michonnet, une seule lumière, au premier, et toujours l'ombre chinoise du fauteuil et de l'agent d'assurances". Conclusion: la fenêtre de la chambre d'Else donne sur la route, elle peut voir, en face mais décalée (à 100 mètres), la villa des Michonnet, et plus loin le garage.

- après le retour de Carl blessé, Maigret quitte la maison des Andersen, "arriva sur la grand-route […] Le garage était fermé, mais on voyait luire le disque laiteux des pompes à essence. Il y avait de la lumière au premier étage de la villa Michonnet… Derrière le store, la silhouette de l'agent d'assurances était toujours à la même place."

- Maigret, ayant découvert le trafic du garage, cherche à savoir qui donne le signal du danger aux voitures qui passent: "Un quart d'heure durant, Maigret arpenta en vain cinquante mètres de route, cherchant ce qui pouvait servir de signal. Chez les Michonnet, la lumière s'était éteinte."

Après tout cela, il faut bien reconnaître que la thèse de Guido peut se défendre aussi, et que surtout il est difficile de donner une solution définitive à cette énigme du carrefour. C'est pourquoi les adaptations télévisées proposent leur propre version pour que l'intrigue soit vraisemblable… Ainsi, dans la version avec Jean Richard, le garage et la maison des Michonnet sont côte à côte, et la villa des Andersen se trouve de l'autre côté du carrefour, comme le montre le plan présenté par Lucas à Maigret lors de leur arrivée sur place:

Dans cette version, l'intrigue a été déplacée dans une autre région (carrefour d'Harravilliers, au nord de Paris, alors que la route d'Arpajon est au sud de la ville), probablement pour des questions de tournage. Dans l'épisode, la route nationale passe cependant devant le garage, comme dans le roman, mais Paris se trouve à gauche sur le plan. La villa Andersen est plus proche du carrefour, car l'épisode montre comment la voiture de Michonnet se retrouve dans le garage d'Andersen, qui se trouve juste en face de celui de l'assureur.


La villa Andersen…

… et, de l'autre côté de la route,
la maison des Michonnet et le garage

Dans la version avec Bruno Crémer, on a fait un autre choix: si l'intrigue est située fictivement près d'Avrainville (le lieu du tournage se trouve en réalité au Luxembourg), les maisons sont positionnées différemment: la route nationale passe devant le garage et la maison des Michonnet, qui sont séparés l'un de l'autre par une route secondaire. La maison d'Andersen (rebaptisé Von Ritter dans l'épisode), une sorte de manoir, est bien plus éloignée du carrefour, d'où on n'en devine qu'une silhouette derrière un bois. Pour y accéder, il faut emprunter un chemin vicinal, qui bifurque sur la route secondaire.


Maigret et son inspecteur sur la route secondaire; devant eux, à gauche le garage, à droite la maison des Michonnet; Paris se trouve à gauche; l'inspecteur indique à Maigret la direction de la maison de Von Ritter


Maigret et son inspecteur au même endroit; Maigret regarde dans la direction de la maison de Von Ritter, à laquelle conduit le chemin vicinal


Maigret sur le chemin vicinal, en train de se rendre à la maison de Von Ritter

Nous voyons donc qu'il est possible de donner plusieurs interprétations à cette localisation des lieux, en gardant cependant un élément essentiel, voire indispensable pour le fonctionnement de l'intrigue: le garage et la maison des Michonnet doivent obligatoirement se trouver sur la route de Paris. L'éloignement de la maison d'Andersen, mentionné dans le texte même du roman (à 100 mètres de la maison des Michonnet et à 200 mètres du garage) permet aux scénaristes une certaine latitude, sans nuire à la cohérence du tout.

Pour terminer, il serait intéressant de voir comment d'autres adaptations du roman ont résolu cette énigme du carrefour. Je n'ai pas eu la chance de visionner ni l'adaptation cinématographique de Jean Renoir, ni l'épisode avec Rupert Davies. Si quelque Maigretphile a eu connaissance de ces deux versions, un complément de sa part serait fort apprécié…

Home  Bibliography  Reference  Forum  Plots  Texts  Simenon  Gallery  Shopping  Film  Links